Samedi, 15 Mai 2021
Accueil quotidien mutations economie Itie:Vers une suspension du Cameroun

Itie:Vers une suspension du Cameroun

389
- Publicité -

Le pays a jusqu’au 31 mars 2021 pour publier son rapport 2018 faute de quoi il sera temporairement exclu de cette norme mondiale.

Par Jenner Onana

Délai de rigueur, le Cameroun a jusqu’au 31 mars 2021 pour publier son rapport 2018 de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives(Itie).  Le 18 février dernier, la présidente du Conseil d’administration de l’Itie, Helen Clark, a adressé une correspondance au ministre des Finances, Louis Paul Motaze, en sa qualité de président du Comité Itie-Cameroun. L’adresse dont copies ont aussi été envoyées au ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique(Minmint), Gabriel Dodo Ndoke et à la secrétaire permanente de l’Itie-Cameroun, Agnès Solange Ondigui, rappelle à son destinataire principal, à savoir le Minfi, l’expiration de l’échéance de prorogation de la déclaration du rapport Itie 2018 du Cameroun.  « J’ai le plaisir, écrit Helen Clark, de vous informer que le conseil d’administration international de l’Itie a accordé une prorogation de trois mois de l’échéance de déclaration pour la publication du rapport 2018, suite à la demande du Groupe multipartite (Gmp) de l’Itie-Cameroun ».

En effet, renseigne la présidente du conseil d’administration de l’Itie, après avoir examiné les circonstances entourant la demande de prorogation et l’impact de la pandémie du COVID-19 sur la mise en œuvre de l’Itie, les membres du Conseil d’administration conviennent que « le Cameroun est admissible à une prorogation de la date d’échéance de déclaration pour l’exercice 1er janvier au 31 décembre 2018 ».

Le nouveau délai de publication du rapport 2018 a donc été prorogé jusqu’au 31 mars 2021. Si le rapport Itie en attente n’est pas publié d’ici la fin du mois en cours, rappelle Helen Clark, le Cameroun sera temporairement suspendu de cette norme mondiale. Sa réintégration, informe-t-elle, ne sera possible qu’après publication dudit rapport. Si la suspension est en vigueur pendant plus d’un an, le Cameroun fera l’objet d’une radiation de cette instance.

Impact

La suspension définitive du Cameroun de l’Itie au cas où elle est actée, apprend-on, aura un impact sur ses rapports avec ses partenaires au développement (Banque Mondiale et le Fonds monétaire international). Pour financer les axes de la Stratégie nationale de développement 2020-2030, le gouvernement doit renforcer la mobilisation des ressources.  Les informations des rapports Itie sont donc des instruments que les pouvoirs publics peuvent exploiter afin d’augmenter les revenus gaziers et miniers et prévenir la contrebande. Par ailleurs, les rapports annuels de l’Itie permettent aux citoyens de voir par eux-mêmes comment les ressources naturelles de leur pays sont gérées et la quantité de revenus ainsi générée.

L’Itie est une norme mondiale de plus de 50 pays.  Elle a été lancée en 2003 avec pour but de promouvoir une gestion transparente et responsable des ressources naturelles. Elle cherche à renforcer les systèmes gouvernementaux et d’entreprises, à contribuer aux débats publics et à renforcer la confiance. La rédaction du rapport de l’Itie, apprend-on, pourrait coûter environ 200 millions Fcfa et devrait prendre au moins quatre mois.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP