Mercredi, 24 Juillet 2019
Accueil quotidien mutations societe Yaoundé: la Trésorerie nationale prise d’assaut

Yaoundé: la Trésorerie nationale prise d’assaut

789
- Publicité -

Arrivés en fin de formation, les élèves gardiens de la paix perçoivent depuis lundi dernier les bons de caisse solde

Par Benoît Bagoda (Stagiaire)

Depuis lundi 3 juillet, il est difficile pour les usagers de se frayer un chemin à la Trésorerie nationale, à Yaoundé. A l’intérieur comme à l’extérieur, il y a une foule impressionnante. Toutes les personnes arborent un même look. Ils sont majoritairement de jeunes femmes et hommes aux crânes rasés, vêtus d’uniformes aux cou- leurs bleu-foncé et verte. Sur les épaulettes de ces différents uniformes, on peut percevoir leurs grades. 2V de couleur blanche. Cela est équi-

valent au grade d’élèves gardiens de la paix première année. On peut également entendre dans l’enceinte de ce service public des recommandations de l’administration pour le bon déroulement des opérations. Une atmosphère bruyante renforcée par l’ambiance des retrouvailles. Cette situation s’explique en majeure partie par la perception des bons de caisse solde par ces néo forces de maintien de l’ordre public.

Pour la plupart, le remplissage des pièces et la procédurière à suivre pour le dépôt du dossier n’est pas une tâche aisée. Ils se font aider pour cela par le personnel. Arrivés en fin de formation il y a quelques jours, ces élèves gardiens de la paix ont passé 13 mois de moulage à Moutenguéné. A présent, ils attendent les affections. Une situation qui semble s’accompagner de nombreux désagréments. Entre perturbation de la circulation routière, perte d’effets personnels et objets de valeur, les néophytes ont fort à faire. Par ailleurs, les photocopieurs installés au sein de ce service semblent tirer profit de cette aubaine depuis lundi dernier.

Devant leurs comptoirs, on observe de longues files d’attente. Il est question pour les nécessiteux de faire des photocopies des documents exigés. Le poste de perception de cette structure fiscale n’est pas en reste. Ces jeunes se bousculent pour l’achat des timbres, question d’être servi au plus vite.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP