Mercredi, 14 Novembre 2018
Accueil quotidien mutations edito Voici votre journal

Voici votre journal

458
- Publicité -

Voici la face de votre nouveau journal plusieurs fois annoncé. Nous préférons parler de la face parce toute l’architecture de Mutations conçue, définie au niveau des maquettes, montée en pages définitives ne vous sera livrée que progressivement. Un document exceptionnel – « le Journal des projets »- du Minepat a rongé 6 pages de cette nouvelle livraison. Ces pages organisées par leur commanditaire, ne rentrent pas dans la nouvelle mise en pages de votre journal.

Nous ne pouvons pas prétendre ici avoir atteint le sommet de la perfection dans notre souci de l’organisation graphique, rédactionnelle et iconographique de Mutations, car ce travail très complexe, implique une longue chaine d’acteurs où on retrouve notamment : concepteurs, créatifs, réalisateurs et imprimeurs. Ceux-ci à leur tour sont aussi très segmentés.  Donc, pour obtenir un résultat optimum, il faudra que la totalité de la chaine soit complètement huilée, et que de nouveaux gestes pour produire le nouveau journal s’imposent à tous, en commençant par les journalistes de Mutations à qui désormais le calibrage rigide de leurs articles sera une exigence sans complaisance. C’est cet ensemble d’éléments que nous nous sommes imposés. Ils devront devenir des reflexes des acteurs concernés.

Selon le schéma de Toussaint, en célébrant ses 20 ans d’âge l’année dernière, Mutations est entré dans sa maturité.  Pour une personne physique, cette étape s’appelle l’âge adulte. En adulte, il y a des choses qu’on ne devrai t pas manquer de faire, et d’autres qu’on ne devrait plus faire. Mutations a ainsi courageusement, résolument, entamé sa mue. Il se donne de nouveaux habits. Il s’embarque dans le train du numérique.  Il affronte la rude épreuve du marché publicitaire.  Il règle sa monture pour conserver sa place de locomotive de la presse privée au Cameroun, voire en Afrique centrale. Ce sont là des défis qu’il faut affronter, maintenant et tout de suite, avec des arguments et des moyens. À défaut de le faire, il sera  largué, pour de bon.

Mutations est conscient de ces défis. Autour de son fondateur Protais Ayangma, une réflexion a été menée. Elle a sollicité l’expertise externe ainsi que ceux qui font le journal au quotidien. Les résultats de ce travail de fourmis qui aura duré plus d’un an seront implémentés progressivement. Ils permettront ainsi aux différents acteurs de s’adapter aux incontournables mutations que sont : les nouvelles configurations numériques et les impératifs économiques de l’heure.

Il est évident que, pour concrétiser ce vaste et ambitieux chantier, l’objectif premier est   de mener toujours la course des tabloïds en tête.  Il faut mener cette course avec des femmes et des hommes volontaires, compétents, qualifiés et inventifs.  La communication en ce moment est impitoyable avec des personnes qui hésitent de se faire brûler les doigts en l’attrapant dans sa globalité. La pénétration du-tout-numérique dans notre espace vital n’accorde aucune place aux ringards. Il est souhaitable que ces profils, avec le renouvellement des classes, se révèlent en interne, pour ne pas être obligé d’aller les chercher ailleurs.

Voilà ce que Mutations d’aujourd’hui se veut d’être. Il va, dès maintenant, dans ses nouveaux habits, vous donner davantage une information riche et de proximité dans différents domaines.

Bonne et heureuse année 2017 à tous !

Par Xavier Messè

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP