Vendredi, 19 Janvier 2018
Accueil quotidien mutations chronique Urbanisation, entre opportunité et désespoir

Urbanisation, entre opportunité et désespoir

179
- Publicité -
Ntamag
L’on a coutume de parler d’urbanisation au Cameroun, uniquement lorsque les fines couches de bitume déversées dans nos faubourgs et quartiers ont fini de mettre à nu le machiavélisme cynique et non moins inique de certains entrepreneurs véreux, laissant des cratères béants et à ciel ouvert, totems vivants de la malfaçon, sans distinction de catégorie socio-professionnelle, « c’est l’égalité sociale », ironise-t-on très souvent. L’on ne se soucie également d’urbanisation que lorsque l’on se retrouve engoncé dans un « bouchon », de deux heures de temps à moins de trois kilomètres de son domicile, après le débauchage de fin d’une journée parfois éprouvante.
A-t-on jamais pensé à l’impact réel de l’urbanisation sur la croissance économique et sur notre quotidien ? Que celui ou celle qui n’a jamais péché lève le doigt. Un chiffre : le déficit d’urbanisation, et donc la congestion de la ville de Douala en ce moment, fait perdre deux milliards de francs CFA par jour ouvrés, qui ne profitent à aucun acteur. C’est un « upsilonième » pourcentage du Produit intérieur brut (Pib) qui, malgré son faible impact, représente un delta négatif sur la croissance économique. Mais, plus visible encore, c’est la conséquence de cette congestion sur le bien-être des acteurs économiques et le moral des ménages.
Dans des univers plus ambitieux, le moral des ménages est mesuré de manière quasi hebdomadaire par des organismes agrées. Ceci en raison de sa corrélation avec la consommation et donc avec la croissance économique. Si vous interrogiez cinquante (50) citoyens urbains ou péri-urbains au Cameroun, au sujet de l’impact de cet incompressible « tarif » du retard urbain sur leur moral, vous recueilleriez cinquante et une (51) réponses déprimantes, avec les conséquences sur leur productivité au travail. Que faire ?
Le modèle américain de transformation urbaine qui s’est universalisé est calqué sur une équation à trois paramètres. Le premier est une hyper urbanisation. Comme quoi tout n’est pas mauvais dans l’exode rural. Le deuxième paramètre étant la vigueur des échanges. Inutile de se rendre dans les faubourgs de Douala, Yaoundé ou Domayo à Maroua pour s’en apercevoir. Un simple tour de ville vous met d’accord. Le troisième paramètre, non moins déterminant, c’est la mobilité des biens et services.

Migration

La conjonction de ces trois paramètres crée automatiquement les conditions d’un boom économique certain. Elles compensent alors le déficit de points. Celui-ci empêche le Cameroun d’atteindre une croissance au-delà de huit pour cent (8%), prérequis incontournable à l’émergence. Qu’on se le dise, il y a une trentaine d’années, parmi les Tigres et les Dragons du sud-est asiatique, ces conditions ont été réunies. Le résultat est connu. Le Cameroun se trouve exactement dans la même situation avec une migration forte vers les villes. Une urbanisation avec de grandes concentrations de populations.
Par contre, le dynamisme est bloqué par la congestion et la distance économique. Cela est due à l’absence de fluidité et de mobilité des personnes et des biens. Il est urgent de considérer la rénovation urbaine, non comme un adjuvant. Mais tel un moteur de croissance économique, en multipliant les voies de contournement, les équipements réducteurs de congestion, viaduc, toboggans, giratoires, créant des voies dédiées telles que les voies de bus, les pistes cyclables, rocades, réaménageant les plans de circulation en introduisant des systèmes de péages et de taxations sur les gaz à effets de serre, assignant par la même occasion les flux de revenus aux aménagements et investissements, notamment dans les transports en commun. Comme quoi, « c’est le fonds qui manque le moins ».      
Lucien Ntamag : Spécialiste en intelligence économique

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP