Dimanche, 18 Août 2019
Accueil quotidien mutations societe Tribunal criminel spécial:Beh Mengue sur le grill

Tribunal criminel spécial:Beh Mengue sur le grill

84
- Publicité -

Gardé à vue au Tcs depuis lundi 5 août 2019, l’ex-Dg de l’Art attend d’être auditionné par le procureur général.
Par Paulette Ndong
Jean Louis Beh Mengue. Un nom qu’on n’avait plus entendu. Le dossier de l’ex-directeur général (Dg)de l’Agence de régulation des télécommunications (Art) du Cameroun est sorti des tiroirs lundi, 5 août. La raison de cette sortie est un appel téléphonique que cet ancien patron a reçu le convoquant au corps spécialisé du Tribunal criminel spécial (Tcs) ce même jour à 10h. Le motif de cette convocation selon une source proche du dossier était : «d’échanger sur le corps du délit». Devant se présenter au parquet chez le procureur général en soirée, cette dernière a signalé son « indisponibilité», renvoyant l’audition au lendemain. Une indisponibilité qui a valu une garde à vue à Jean Louis Beh Mengue.

A en croire notre source, il devait être entendu ce jour [hier mardi] mais autour de 16h, elle n’avait encore reçu aucune information à propos. «Je vais m’y rendre pour en savoir davantage et je vous tiendrai informé de la suite», propose-t-elle d’une voix rassurante. Lorsque nous mettions sous presse autour de 19h, Jean Louis Beh Mengue était toujours en garde à vue dans les locaux du Tcs. L’ancien Dg de l’Art, Jean Louis Beh Mengue fait l’objet de plusieurs enquêtes judiciaires portant sur sa gestion de cet organe de régulation des télécommunications. Le rapport (juillet 2013) du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) l’a épinglé pour de nombreuses fautes de gestion. Son dossier transmis au Tcs indique des sanctions pécuniaires pour manquements à leur cahier de charges de plus de 4 milliards Fcfa à l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun et un peu plus de 500 millions Fcfa pour son concurrent Mtn.
Limogé le 8 juin 2017 à la tête de l’Agence de régulation des télécommunications où il a passé plus de 17 ans, il a été interdit de sortie du territoire en 2017 par le Tcs. Comme lui nombreux sont interdits de sortie du Cameroun et plusieurs défilent au Tcs. Des indiscrétions annoncent dans les prochains jours le passage de certaines personnalités devant le procureur général. Chaud devant.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP