Lundi, 19 Février 2018
Accueil quotidien mutations economie Transport électrique:30 milliards de Fcfa pour renforcer les réseaux de Yaoundé

Transport électrique:30 milliards de Fcfa pour renforcer les réseaux de Yaoundé

146
- Publicité -
Le Minepat et la Deutsche bank Espagnol ont signé le jeudi 6 juillet trois conventions. C’est pour le financement du projet pour l’amélioration du transport électrique à Yaoundé.
Par Pascal Dibamou 
Une nouvelle ligne de transport électrique entre  Edéa et Yaoundé bientôt en construction. Celle-ci permettra le transport de l’énergie électrique d’une capacité de 400 kilovolts(kv). Les travaux de construction de la boucle électrique en lignes en haute tension de 90 Kv démarrera aussi bientôt. Ce sera densifier le réseau électrique de Yaoundé qui connaît quelques contraintes. Notamment au niveau des quartiers  Kondengui et Ngousso. Là-bas, les tensions aux postes haute tension sont inférieurs à la limite tolérée. Il s’agit de 90% de la tension nominale. Par contre dans les lignes électriques reliant les quartiers Mangombé à Oyomabang et Oyomabang à Ngousso sont surchargées.
Ainsi, le projet de renforcement et de stabilisation du réseau électrique de la ville de Yaoundé solutionnera ces contraintes. En réalité ledit projet va permettre d’augmenter la capacité de transport d’énergie électrique et  de diversifier les zones de ravitaillement d’énergie vers la capitale. D’après les experts de la Sonatrel, le projet va aussi donner la possibilité de minimiser les risques de coupure totale de la capitale avec les centres de production et de distribution d’énergie.

30 milliards de Fcfa

 La mise en place du projet, qui rentre dans le cadre du plan de développement du secteur de l’électricité à l’horizon 2030, sera financée par la Deutsche Bank Espagnol à hauteur  de 30 milliards de Fcfa. D’ailleurs trois conventions de financement  de ce projet ont été signées hier entre  Antonie Navarro-Escabias, le directeur des opérations de cette banque et les ministres Louis Paul Motaze de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire(Minepat) et de Basile Atangana Kouna de l’Energie et de l’Eau (Minee).
En effet, la première convention d’un montant de 12 milliards de Fcfa est crédit acheteur garanti par l’Agence espagnol de garantie des crédits (Cesce). La seconde d’environ 9,84 milliards de Fcfa est un crédit financier garanti par l’Agence Belge de Crédit à l’exploitation (Credendo). Enfin la troisième convention d’un montant de 8,6 milliards de Fcfa est un crédit commercial qui couvre 100% des primes d’assurances.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP