Lundi, 20 Mai 2019
Accueil quotidien mutations economie Sûreté de l’aviation : la Cameroun a atteint 70,96% du taux de conformité Oaci

Sûreté de l’aviation : la Cameroun a atteint 70,96% du taux de conformité Oaci

572
- Publicité -

Les carences relevées au cours de l’audit effectuée en avril 2018 par une mission de l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci) seront levées dès Janvier 2019.

Par Pascal Dibamou

Ainsi en a décidé le comite national de sûreté qui s’est réuni le vendredi le 28 décembre sous les auspices du ministère des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe. Le plan d’actions correctrices desdites carences a déjà été transmis à l’Oaci. « Nous avons entamé un vaste chantier qui vise à relever le niveau de sûreté dans nos aéroports, avec un accent particulier sur les aéroports internationaux », a expliqué le ministre des Transports.

Ces chantiers portent sur la réhabilitation ou l’aménagement de certaines infrastructures en l’occurrence les routes de patrouille, la clôture, les miradors; l’installation ou la reconfiguration des dispositifs et équipements de filtrage notamment les guérites d’accès, les scanners, les caméras, le tunnel d’inspection par rayons X et de télécommunication, entre autres.
Toutefois le Cameroun fait face à certaines difficultés qui l’empêchent de mettre en œuvre le programme national de sûreté de l’Aviation Civil au Cameroun (Pnsac). Il s’agit de la réticence de certaines administrations à appliquer les dispositions du décret du Chef de l’Etat rendant exécutoire le Pnsac, la pression foncière qui retarde l’application entière des prescriptions du Chef de l’Etat, le comportement de certaines hautes personnalités et leurs accompagnateurs à l’aéroport, au mépris de la réglementation en matière de sûreté. Ces difficultés ont également été examinées au cours de la deuxième session de l’année en cours du comité national de sûreté. « Notre pays comme bien d’autres dans le monde n’est plus à l’abri des actes malveillants perpétrés dans l’industrie aéronautique. Aussi, j’invite tous les acteurs à poursuivre la mutualisation des efforts, pour un ciel camerounais toujours plus sûr, pour des aéroports aux normes et toujours plus sécurisés, où tout le monde doit plus que jamais se plier aux mesures de sûreté en vigueur », a indiqué le ministre des Transports.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

0

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP