Samedi, 15 December 2018
Accueil quotidien mutations politique Social Democratic Front:Nintcheu partira, partira pas ?

Social Democratic Front:Nintcheu partira, partira pas ?

90
- Publicité -

Le positionnement considéré comme pro-Mrc du député ces derniers temps embarrasse le parti de Ni John Fru Ndi.
Par Jean De Dieu Bidias
En faisant part dans un poste sur Facebook de son intention d’accompagner Maurice Kamto dans la rue pour revendiquer sa victoire à l’élection présidentielle du 07 octobre dernier avant même le verdict du Conseil constitutionnel, Jean Michel Nintcheu s’était mis à dos une bonne partie des cadres du Social Democratic Front (SDF) qui pensent depuis qu’il a un penchant pour le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Le parti signera par la suite un communiqué officiel pour se désolidariser de la marche dite pacifique programmée le 21 octobre dernier et pour laquelle le député avait déposé une déclaration auprès du sous-préfet de Douala 3e. Pour le coordonnateur départemental du SDF pour le Wouri, Adolphe Lottin Same, qui signe ledit communiqué, l’initiative de Jean Michel Nintcheu est personnelle et n’engage nullement le parti. Dans l’establishment du parti, il y en a même qui ont redouté que le fameux article 8.2 des textes du parti qui exclut les militants indisciplinés soit appliqué contre celui qui est par ailleurs président régional du SDF pour le Littoral.
Au cours de sa session du 03 novembre dernier à Yaoundé, rencontre au terme de laquelle Jean Michel Nintcheu n’a pas été inscrit dans la liste des personnes mandatées pour prendre la parole au nom du parti devant la presse, le National Executive Comitee (NEC) a évité la question au motif que l’ordre du jour portait essentiellement sur l’évaluation de la participation du parti à la dernière élection présidentielle et la préparation des législatives et municipales de 2019. Toutefois, a promis le chairman du SDF, Ni John Fru Ndi, une autre session de cette instance se penchera sur les cas d’indiscipline. Entretemps, les rumeurs persistent sur le départ imminent du député SDF du Wouri 5 pour le Mrc. Joint au téléphone par Mutations hier mardi, Jean Michel Nintcheu s’est voulu catégorique. « Toutes ces rumeurs sont sans aucun fondement. Je suis un homme de conviction et, en tant que tel, je n’ai pas vocation à suivre la direction du vent. Je suis et demeure militant du SDF », a-t-il précisé.
Cela dit, d’aucuns pensent en tout cas que le positionnement de l’homme fort du « parti de la balance » dans le Littoral ces derniers temps est plutôt réaliste face à la pénétration du Mrc dans le Wouri en particulier et dans cette région en général.
Avec toute la froideur qui peut être celle d’un homme politique de sa trempe, Jean Michel Nintcheu doit certainement avoir compris que le rapport de force pèse en faveur du parti de Maurice Kamto et que son écharpe de député risque de lui échapper. Même si ses récentes sorties semblent embarrasser tout le monde, au sein du SDF, Jean Michel Nintcheu est considéré par la majorité comme celui qui traduit le mieux le discours originel porté par le chairman du parti, Ni John Fru Ndi, dès les premières revendications politiques en 1990. Véritable « Général de la rue » connu pour ses interpellations sans ménagement des membres du gouvernement lors des questions orales à l’Assemblée nationale, Jean Michel Nintcheu est aujourd’hui à cheval entre le choix du cœur et celui de la raison.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP