Mardi, 23 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations societe Série : Ces métiers de nuit

Série : Ces métiers de nuit

177
- Publicité -

La nuit tombée dans la ville de Douala, alors que beaucoup de citadins savourent la douce étreinte de leurs draps, certaines personnes gardent les yeux grands ouverts. Celles-ci préfèrent la voute nocturne de la capitale économique pour aller accomplir leur dur labeur. Mutations ouvre une série hebdomadaire sur ces travailleurs qui se déploient essentiellement dans la jungle de la nuit, s’exposant de la sorte à plusieurs dangers. Rendez-vous est pris tous les vendredis, à partir de cet instant.

 

1– Le transport de nuit
Ça roule entre gains et dangers
Contrairement à certains de leurs collègues, plusieurs chauffeurs de taxis et moto-taxis préfèrent travailler la nuit, mais sont exposés à divers risques.
Par Brondon Ngando

En rentrant d’une soirée de mariage célébrée au quartier Akwa-Nord vendredi 25 mai dernier, Na-
thalie a du mal à trouver un moyen de locomotion. Il est 01h du matin et la jeune dame qui réside à Bépanda omnisport attend depuis près d’une demi-heure d’être transportée par une moto ou un taxi. Les motos se succèdent certes, mais aucune ne daigne la transporter. Les uns après les autres, ils refusent la somme de 500 Fcfa que la jeune fille leur propose.

Pourtant, c’est cette même somme qu’elle a déboursée la veille vers 20h pour se rendre à la soirée. Sauf qu’à cette heure avancée de la nuit, les conducteurs de mototaxi en demandent plus. «Madame votre argent n’est pas suffisant pour vous transporter jusqu’à Bépanda omnisport. C’est la nuit et le tarif augmente. Donnez au moins 800 Fcfa», lui lance un conducteur, le visage froissé. Faute d’argent, Nathalie a dû parcourir à pied, plus d’un kilomètre pour trouver une moto à 500Fcfa.

C’est l’inconfort dans lequel se trouvent les noctambules de Douala. Pour certains transporteurs urbains, la nuit est le moment privilégié pour le travail. Chez ces chauffeurs de taxis et moto-taxis, plusieurs raisons motivent leur choix de travailler la nuit. «…

Pour lire la suite, téléchargez l’application mobile de Mutations à ce lien : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.abbiadigital.com&hl=fr

 Vous êtes de plus en plus nombreux à lire le Quotidien Mutations sur le web, et nous sommes satisfaits et nous nous réjouissons. Nous souhaitons que l’ensemble des articles de notre site soit gratuit, mais l’information de qualité a un coût. En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, aucune association et aucune Organisation non gouvernementale, le Quotidien Mutations garde chaque jour son positionnement et son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP