Mardi, 4 Août 2020
Accueil quotidien mutations economie Séraphin Deffo Deffo: « Les opérations en douane se gèrent facilement avec CAMCIS »

Séraphin Deffo Deffo: « Les opérations en douane se gèrent facilement avec CAMCIS »

895
- Publicité -

Le chef de projet éponyme justifie l’implémentation du nouveau système informatique dédié au dédouanement.

Par Michel Ferdinand

Depuis le 1er janvier 2020, le nouveau système informatique de la douane, dénommé Cameroon Customs Information System (CAMCIS), est opérationnel à Douala, après plusieurs autres bureaux des douanes à travers le Cameroun ? En quoi ce système est-il innovant ?

Il faut déjà relever que Sydonia qui était en exploitation depuis 14 ans, a eu le temps d’être éprouvé. Au point où, aujourd’hui, techniquement, il est dépassé. C’est la raison pour laquelle l’Etat a choisi de faire un saut qualitatif, en signant avec le partenaire sud-coréen un accord visant à développer un nouveau système informatique avec la douane et pour la douane, un accord en second lieu pour développer un Data Center pour la douaneainsi qu’un autre à l’identique en backup à Yaoundé.

Ce système a la particularité d’offrir la possibilité de travailler en ligne, sans interférer avec la douane. Ce système permet ainsi d’adresser les questions de gouvernance. Il y a également la possibilité de pouvoir suivre les opérations sans se déplacer, de travailler avec tous nos partenaires sur une seule plateforme etc.

Pourquoi Douala n’y était-elle pas déjà connectée ?

Il faut dire qu’avant Douala, CAMCIS était fonctionnel sur 19 sites au Cameroun tels que Kousséri, Kye-Ossi, etc. Nous avons choisi de lancer CAMCIS ailleurs, avant d’arriver à Douala qui est le cœur de la douane. Parce qu’un système qui a beau être bien élaboré en laboratoire, est toujours un peu différent lorsqu’il faut le porter à la réalité. Il fallait expérimenter CAMCIS partout, chaque site ayant ses spécificités. Nous sommes certains qu’aujourd’hui à Douala, ça va être mieux.

Peut-on s’attendre à la réduction des délais de dédouanement des marchandises ?

Bien entendu. Aujourd’hui, le passage en douane est très critiqué, notamment avec les chiffres du Doing Business. Nous sommes persuadés qu’avec CAMCIS, un usager pourra très facilement sortir ses opérations en douane avec un gain majeur de temps. Parce que, quand vous imaginez que pour chaque opération, il faut aller en douane rencontrer les responsables, leur fournir des documents – certains documents peuvent manquer ou être insuffisants -, cela prend du temps. Tout cela est révolu. Ce qu’on demande maintenant à l’usager, c’est de produire ce document en ligne.

La connexion Internet et l’énergie électrique seront-elles disponibles en permanence ?

Nous avons pensé à tout cela. Nous avons multiplié nos fournisseurs d’accès Internet. Et nous les rendons même redondants. La meilleure fourniture de connexion Internet actuellement, c’est par fibre. Nous l’avons. Nous avons même doublé notre capacité de la bande passante, pour qu’il n’y ait pas de problèmes d’accès. Evidemment, s’il y a interruption à ce niveau-là, nous avons des recours, afin de garantir que le système est accessible en permanence. Pour la stabilité électrique, il n’y a pas de solution que le groupe électrogène. Nous en sommes bien dotés.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP