Mercredi, 23 Mai 2018
Accueil quotidien mutations politique Sénat:quel bilan pour la première mandature ?

Sénat:quel bilan pour la première mandature ?

125
- Publicité -

Malgré les 94 projets de loi examinés et adoptés en 05 ans, la Chambre haute du Parlement cherche encore ses marques dans l’univers républicain du pays. Pour de nombreux Camerounais, le Sénat reste cette grande arlésienne qui grève le budget de l’Etat chaque année. Pour le seul exercice 2018, son enveloppe budgétaire s’élève à près de 15 milliards Fcfa ; et même après cinq années d’existence, le Sénat ne dispose toujours pas de siège. Par la convocation du corps électoral le 07 février dernier, le président de la République a mis fin à l’actuelle mandature et lance le processus de renouvellement de l’institution. Mais avant les joutes qui vont aboutir à la consultation du 25 mars prochain, Mutations est allé à la rencontre des acteurs, les sénateurs, mais surtout des conseillers municipaux – qui constituent le collège électoral pour les sénatoriales – pour dresser le bilan de 05 ans de mandat.

Dossier coordonné par Ludovic Amara

Nord-Ouest : La crise anglophone comme échappatoire
La situation sociopolitique dans cette région est convoquée par des sénateurs pour justifier leur faible intervention sur le terrain.

Par Michel Ferdinand
La réaction de l’un des sénateurs du Nord-Ouest, Zacharia Awanga joint au téléphone
le 12 février 2018 en début d’après-midi, semble expliquer ce qui peut être considéré par les électeurs comme étant la « tiédeur des interventions sénatoriales » de
ladite région, tout au long du premier mandat qui vient de s’achever. L’élu et homme
d’affaires bien connu sur la place n’hésite pas à croire que dans un climat assez agité
dans le Nord-Ouest [depuis octobre 2016, Ndlr], les sénateurs ont été obligés de ren-
contrer des populations, même de manière informelle, pour « prôner le dialogue ».
Une position qui reste constante de la part des élus de la Chambre haute du Parlement
qui pensent dès lors, que toutes les actions ne pouvaient pas toujours être visibles. « A
chaque fois que nous avons eu l’occasion, nous avons dit aux populations que le retour à la paix est fondamental pour [notre] pays.

Nous n’avons pas manqué de leur rappeler que nous sommes appelés à rester unis. Le
Cameroun a plus que jamais besoin de cette unité », réagit Zacharia Awanga. Ce dernier reconnaît que face au discours sur la marginalisation tenu par ses frères et compatriotes, « les initiatives engagées par l’Etat montrent que les problèmes soulevés sont en train de trouver des solutions ».

Reste que les électeurs, conseilleurs municipaux notamment, estiment que les séna-
teurs du Nord-Ouest n’ont pas été présents sur la scène. « Je ne sais vraiment pas à
quoi ils ont servi. Il y a deux ans, nos sénateurs ont remis des motos dans quelques
communes. Si c’est à cela que se résume leur rôle, ça ne vaut pas la peine », regrette
le maire de Bamenda II, élu sous la bannière du Social Democratic Front (SDF), Fi-
delis Balick Awah. Tout comme son grand conseiller, Benjamin Fru Ndi reconnaît que
les sénateurs n’ont pas honoré les invitations adressées par leurs élus.

En essayant de supputer, le maire Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple
camerounais) de la commune de Misaje dans le département du Donga Mantung,
Sammy Ngbata Nforkemba, voit en la mort du sénateur Stephen Jikong Yérima en no-
vembre 2014, le signe annonciateur d’une mandature infructueuse. Le défunt avait
déjà fait rêver dans son département d’origine, comme l’indique le maire de Nkambe
et élu du parti au pouvoir, Paul Ngabir Bantar, en octroyant un million Fcfa pour payer les frais de scolarité de certains élèves.


Lire aussiSud-Ouest : A la recherche du « minimum syndical »

Sud : Un bilan mi-figue, mi-raisin

Centre : Efforts mutuels, bilan mutuel

Ouest : Bilan mitigé pour la première mandature

Est : Cinq ans d’« invisibilité » sur le terrain

Adamaoua: Le SDF s’auto-glorifie

Littoral : Absence remarquable

Extrême-Nord : Plus de figuration que de représentation

Nord: Bilan opaque


 

 

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP