Vendredi, 5 Juin 2020
Accueil quotidien mutations politique Sénat: « la Manyu tient la vice-présidence »

Sénat: « la Manyu tient la vice-présidence »

355
- Publicité -

Nfor Tabetando est la première élite de ce département à occuper une telle fonction dans la région du Sud-Ouest.

Par Pascal Dibamou 

Le président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), Paul Biya, vient de renouveler sa confiance à Nfor Tabetando au bureau du Senat. Pour son deuxième mandat, il occupe la fonction de deuxième vice-président du bureau présidé par Marcel Niat Njifenji.  Dans le Sud-Ouest, sa réélection le 26 mars dernier dans le bureau de cette chambre a été perçue comme une reconnaissance de sa maturité politique et de sa participation pour la résolution de la crise dans le Nord-ouest et le Sud-ouest. «Pendant que les autres départements du Sud-Ouest observaient les villes mortes et le confinement lié à la peur de croiser les sécessionnistes, dans la  Manyu, le vice-président organisait les activités récréatives et sportives en partenariat avec la mairie de la Mamfe. Grâce à lui,  il fait bon vivre à Mamfe », confie Takunchong Ayuk, ancien maire de cette commune.

Une  autre élite d’ajouter : « Cette cohésion sociale a été favorable au Rdpc lors des dernières élections législatives et municipales. Les populations sont allées voter massivement, contrairement à ce que faisaient croire les ennemis de la paix sur les réseaux sociaux et ailleurs. Vous êtes sans ignorer  que le Rdpc a maintenu sa place de leader dans la Manyu si on se  réfère aux résultats promulgués par le Conseil constitutionnel pour les législatives et la composition du conseil municipal de la commune de Mamfe. Ceci résulte de l’effort politique du vice-président du Sénat, qui n’a de cesse de réunir ses frères depuis le début de la crise du NoSo. Il s’est même humilié en se mettant à genoux devant  les populations du département de la Manyu pour qu’elles ne rejoignent pas le camp des sécessionnistes et aussi pour que ceux déjà enrôlés reviennent en famille », relate Emoh Daniel, le président de la section Rdpc Manyu I. 

Coronavirus

Pour son deuxième  mandat en cours au Sénat, le vice-président et chef traditionnel de Bachuo Ntai compte utiliser sa position au sein du Conseil des chefs traditionnels du Sud-Ouest pour apporter des solutions à la crise du NoSo et que la paix tant souhaitée revienne. Aussi, souhaite-il que les membres  du comité récemment  mis  sur pied par le chef de l’Etat dans l’optique  d’implémenter les résolutions du grand dialogue national puissent travailler dans la sérénité pour que la paix revienne dans le Sud-ouest et le Nord-ouest. Membre du comité central du Rdpc depuis plus de 30 ans,  Nfor Tabetando maîtrise l’environnement politique dans la Manyu. C’est d’ailleurs pour cette raison que  les élites de ce département l’appellent « Abiola ». 

Concernant la crise sanitaire causée par le Covid-19, le vice-président du Sénat assure avoir utilisé les grands moyens pour mettre à l’abri les populations de son département d’origine. Bien avant que la maladie ne soit déclarée au Cameroun, elles étaient déjà sensibilisées par tous les canaux de communication qui existent. En l’occurrence le porte-à-porte, les SMS, la sensibilisation par le biais des groupes WhatsApp,  la communication traditionnelle, entre autres. Il leur demande de respecter les consignes sanitaires édictées par le président de la République contre le Coronavirus. Pour l’instant, aucun cas de contamination à cette épidémie n’a été signalé dans le Sud-Ouest.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP