Mardi, 14 Août 2018
Accueil quotidien mutations tech & web Sécurité:SOS téléphones égarés/volés

Sécurité:SOS téléphones égarés/volés

121
- Publicité -

Grâce au système de géo localisation dont sont équipés les smartphones, il est envisageable de les repérer et de les retrouver.

Par Arnaud Kuipo

«Je voyageais dans la nuit pour Bertoua. A un moment donné, je me suis rendu compte que je n’avais pas l’un de mes portables », relate Philippe Menkoue. « Je me souvenais pourtant être monté dans le bus avec ce téléphone que j’ai même manipulé. Alors, j’ai composé ce numéro avec l’autre téléphone que j’avais. Ça sonnait. Je me suis dit qu’il est au fond du sac. Mais une fois à la maison, je l’ai cherché sans succès. Et j’ai laissé tomber. Je ne suis pas rentré à l’agence pour le chercher », se souvient cet enseignant d’histoire et géographie dans un des lycées techniques de Bertoua. Comme lui, Cédric Djenadek a égaré plus d’une fois son téléphone portable.

En plus de ce point de convergence, ces personnes soutiennent n’avoir jamais entrepris des démarches officielles visant à retrouver leurs appareils. L’enseignant envisage de prendre la direction de «l’opérateur de téléphonie mobile chez lequel il est abonné pour signaler cette perte, afin de faire bloquer la puce et reconduire le numéro ». Selon des informations recueillies auprès des unités de sécurité publique, plusieurs autres utilisateurs de téléphones portables saisissent les unités de police à l’effet de déposer des plaintes suite à des vols de leurs appareils.

Un agent révèle que les unités de police reçoivent des dizaines de plaintes chaque jour. « On ouvre des enquêtes sur la base des listings que nous donnent souvent les maisons comme Mtn, Orange et Nexttel », ajoute cet informateur. Dans un commissariat central de Yaoundé, l’on confirme également le dépôt de nombreuses plaintes relatives aux vols de téléphones portables.

A la Mobile Telephone Networks (MTN), l’on souligne que la structure n’offre pas à ses clients un service leur permettant de retrouver leurs appareils. « Cependant, nous pouvons répondre aux sollicitations de la justice et des services de sécurité dans le cadre des enquêtes dont ils ont la charge », relève une source au sein de la compagnie
de téléphonie mobile. Celle-ci ajoute que « techniquement, il est possible de localiser un appareil mobile s’il se connecte à un réseau. Ça peut être un réseau téléphonique,
un réseau Wi-Fi ou via le Global Positioning System (GPS) et le Système global de navigation satellitaire (Glonass), les deux systèmes de géo localisation qui équipent de plus en plus les smartphones. Certains constructeurs d’appareils fournissent aussi ce service. Il en est de même pour les concepteurs des systèmes d’exploitation ».

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP