Mercredi, 30 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations education Recrutement spécial de 2000 enseignants:Fin de dépôt de dossiers ce 21 mai

Recrutement spécial de 2000 enseignants:Fin de dépôt de dossiers ce 21 mai

1429
- Publicité -

La Commission consultative du recrutement a jusqu’à ce jour pour recevoir les candidatures de la première vague de 1000 enseignants titulaire du doctorat /Ph.D.

Par Josiane Afom

Ce mardi 21 mai marque la date limite du dépôt des dossiers fixée par la Commission consultative du recrutement de la première vague du recrutement spécial de 2000 enseignant lancé par le président de la République, Paul Biya. Lesdits dossiers qui, conformément aux directives données par le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, le 27 février dernier au cours d’une conférence de presse, doivent être déposés à date dans les différentes universités d’Etat pour ceux qui sont au Cameroun et dans les missions diplomatiques ou postes consulaires pour ceux des candidats résidents à l’étranger, doivent impérativement contenir certaines pièces. Il s’agit notamment d’un engagement sur l’honneur, un extrait du casier judiciaire datant de trois mois, des photocopies certifiées conformes des diplômes, d’un exemplaire de la thèse de doctorat ou du Ph.D, entre autres.

Après l’ouverture des postes par les recteurs et Vice Chancellors des universités d’Etat, il était prescrit à chaque candidat de ne déposer son dossier que dans une seule université. Toute chose qui, au cours de l’opération de recrutement qui se fera essentiellement sur étude de dossiers, permettra « d’éviter les télescopages préjudiciables à la transparence et à l’équité du processus », expliquait Jacques Fame Ndongo. Passée cette phase de dépôts de dossiers de candidatures, il sera programmé dans chaque université d’Etat, une session de l’assemblée des départements pour examiner les dossiers en fonction des mérites, des compétences, des besoins de l’établissement. Les dossiers sont alors transmis, classés par ordre de mérite aux doyens ou bien aux chefs d’établissements, aux directeurs s’il s’agit d’une grande école. Il y a ensuite un Conseil d’école qui réexamine les dossiers concernés. Enfin, ces dossiers sont transmis au recteur ou au Vice-Chancellor qui préside une commission consultative de recrutement des assistants.

En rappel, pour une meilleure transparence du processus, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, avait défini le nombre de postes à pourvoir dans chaque université d’Etat. Dans ce sens, l’Université de Bamenda doit recruter 132 enseignants, l’Université de Buea 130, l’Université de Douala 127, l’Université de Dschang 109, l’Université de Maroua 102, l’Université de Ngaoundéré 130, l’Université de Yaoundé I 130, l’Université de Yaoundé II-Soa  100 et un quota de régulation académique 40. Par ailleurs, il est à noter que la fin du processus du recrutement de cette première vague prend fin le 1er octobre prochain avec la prise de service des enseignants recrutés.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP