Jeudi, 15 Novembre 2018
Accueil quotidien mutations economie Projet de Nachtigal : la Banque mondiale met un fonds de garantie de 156 milliards Fcfa

Projet de Nachtigal : la Banque mondiale met un fonds de garantie de 156 milliards Fcfa

306
- Publicité -

Cette enveloppe, bientôt disponible, permettra aux banques locales de financer ledit projet.
Par Pascal Dibamou
Le projet de construction du Barrage hydroélectrique sur la Sanaga, au niveau des chutes de Nachtigal, prendra en principe service en 2021. Le coût du projet est évalué à 718 milliards de Fcfa. Il est financé à 75% par les bailleurs de fonds, dont la Société financière internationale (Sfi), un guichet de la Banque mondiale. Les 25% restant sont réservés aux banques commerciales locales. Il s’agit de 179,5 milliards Fcfa. Mais ces banques n’octroient pas les crédits à long terme.

C’est fort de cette raison que la Banque mondiale s’engage à garantir les prêts octroyés par les banques commerciales locales pour ledit projet. D’après la directrice des opérations de la Banque mondiale, Elisabeth Huybens, la Banque mondiale met un fonds de 300 millions de dollars soit environ 156 milliards Fcfa pour garantir ces prêts. Cette garantie sera présentée au mois de juin prochain pour validation à l’Assemblée générale de la Banque mondiale.

 

En effet, cette enveloppe qui ne sera pas dépensée, vise à permettre aux banques commerciales de transformer leur crédit à court terme en crédit à long terme. Elle doit aussi permettre que le projet démarre effectivement sur le terrain. En septembre de l’année dernière, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Basile Atangana Kouna rassurait que les travaux anticipés devraient commencer pendant la saison sèche de novembre et décembre 2017. Une projection qui n’a pas été effective. Toutefois, d’après le cahier de charges du projet, les travaux devraient en principe démarrer au cours du premier trimestre de l’année en cours. D’après nos informations ce démarrage n’est pas certain, compte tenu de certaines contingences non rendues publiques.

Le projet hydroélectrique de Nachtigal va permettre de produire 420 Mégawatts (Mw). Le calendrier rendu public par l’entreprise Nachtigal Hydro power Company (NHPC) prévoit la mise en service de la première machine au premier semestre 2020. Ce projet comprend la construction du Barrage en béton compacte au rouleau (Brc), d’un canal usinier, d’une centrale hydroélectrique dotée de sept groupes de 60 Mw et d’une ligne d’évacuation d’énergie jusqu’à Yaoundé. Cette ligne sera construite sur 65 km entre la Sanaga et Yaoundé. Le barrage aura une retenue de 27,8 hectomètre cube (Hm3) sur une superficie de 421 hectares. Il aura un débit d’équipement de 980 mètres cube par seconde (m3/s).

En ce qui concerne les indemnisations de cultures et quelques rares cas de constructions, on peut lire sur le site web de la société camerounaise NHPC qu’elles ont eu lieu au mois de décembre dernier. 1,15 milliard Fcfa ont été distribués à 150 personnes. En guise de compensation, la société Nachtigal Hydro Poser Company s’engage à mettre en œuvre un programme d’accompagnement visant la restauration des moyens d’existence. Il s’agit de la mise à disposition de terre de remplacement, l’indemnisation pour le défrichement et la préparation des ces nouvelles terres, La fourniture de semences et de plants améliorés entre autres.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP