Lundi, 26 Octobre 2020
Accueil quotidien mutations societe Décès de Mgr Jean Marie Benoît Bala : le procureur Jean Fils Ntamag rend les premiers éléments de l’enquête. Le sociologue Claude Abe indique que cette sortie prepare une mascarade

Décès de Mgr Jean Marie Benoît Bala : le procureur Jean Fils Ntamag rend les premiers éléments de l’enquête. Le sociologue Claude Abe indique que cette sortie prepare une mascarade

2122
- Publicité -
Procureur Jean Fils Ntamag

La justice  donne les premiers éléments de l’enquête sur le décès de l’évêque de Bafia, Jean Marie Benoît Bala. Son corps avait été sorti le 02  juin dernier du fleuve Sanaga. Justement à 4km du pont d’Ebebda et à quelques encablure de Monatélé, le chef lieu du département de la Lékié. Ces éléments d’information viennent du procureur Jean Fils Ntamag, Procureur Général près de la Cours d’appel du Centre 

Par Pascal Dibamou et Nadège Mba Emah (Stg)

Le communiqué de presse du procureur Jean Fils Ntamag a été rendu public ce mardi 4 juillet. Il informe l’opinion publique des premières de l’enquête sur « la mort suspecte de  l’évêque de Bafia ».  Mais tient à préciser que « L’enquête se poursuit activement ».  Toutefois la teneur de ce communiqué vient contredire la déclaration des évêques du Cameroun. Ces derniers avaient exigé toute la lumière sur les circonstances et les mobiles de  la mort de leur homologue. Ils pousuivent : « Que les coupables soient nommément identifiés et livrés à la justice pour qu’ils soient jugés selon la loi ; que l’Etat assume son devoir régalien de protection des vies humaines, et notamment celles des autorités ecclésiastiques », avait-t-il exigé la conférence épiscopale au terme de leur rencontre du 13 juin dernier. Aussi les évêques avaient indiqué que « Mgr Bala a été brutalement assassiné ».

Procureur Jean Fils Ntamag

Mais, les curiosités se dégagent du communiqué du procureur. Il indique clairement qu’ « après un premier examen approfondi, ils [les experts d’Interpol, ndlr] ont relevé l’absence de toutes traces de violence sur le corps du défunt et ont conclu à cet égard que la noyade est la cause la plus probable du décès de l’Évêque ».

Pour le sociologue Claude Abe  » la communication du Procureur général près la Cour d’appel du Centre sur la mort de Mgr. Jean Marie Benoît Bala hier, « ne visait qu’à toucher l’opinion pour la préparer à la mascarade. Si non comment comprendre l’opportunité de cette communication  en ce moment pour une enquête qu’il dit encore en cours ? », indique t-il sur sa page Facebook.  En définitive le communiqué de presse du procureur vient contredire les déclarations de la Conférence épiscopale du Cameroun sur le décès de l’évêque de Bafia (clic sur ce lien pour télécharger leur communiqué)

 

Voici le communiqué du procureur

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP