Dimanche, 25 Août 2019
Accueil quotidien mutations sante Pr Alexis Njolo : « le taux des résistances aux Arv va s’augmenter dans notre pays »

Pr Alexis Njolo : « le taux des résistances aux Arv va s’augmenter dans notre pays »

305
- Publicité -
Le directeur du Centre international de référence Chantal Biya (Circb) revient sur le vaccin social lancé le 26 avril dernier pour lutter contre le Vih/Sida et les Ist.
Par Guy Martial Tchinda
 Vers qui est orienté le  vaccin social lancé par le Circb à Ngoumou dans le Centre le 26 avril dernier ?
Cette campagne d’éducation préventive sur les infections sexuellement transmissibles en milieu éducatif s’adresse non seulement aux jeunes scolarisés des établissements scolaires primaires et secondaires mais également à ceux non-scolarisés des villes et villages et à toutes les communautés. Car, l’infection du Vih n’épargne personne. Elle affecte toutes les couches et catégories sociales : les adultes, les enfants, même les nouveau-nés. Voilà pourquoi madame Chantal Biya souhaite que les actions complètes soient menées en faveur de toutes les couches sociales. C’est le sens donné au vaccin social que nous avons lancé.
Qu’entend-on par vaccin social ?
Il s’agit d’un concept scientifique innovant dans la lutte contre le Vih/Sida. C’est un ensemble de stratégies qui visent à faire adopter des comportements positifs aux jeunes en vue de les faire éviter les comportements à risque qui peuvent ouvrir la voie à la contamination par le Vih. Il ne s’agit donc pas d’un vaccin biologique. C’est vrai que le Centre international de référence Chantal Biya travaille avec l’appui de ses partenaires internationaux et nous espérons que nous trouverons un vaccin scientifique contre le Vih. Le vaccin social est une arme efficace de prévention de l’infection du Vih. Cette arme a largement contribué à la baisse du taux de cette pandémie dans certains pays, en attendant de trouver un moyen de prévention plus efficace. Parallèlement, nous menons des recherches qui visent à améliorer la survie des personnes vivant déjà avec le virus. Je voudrais attirer l’attention du grand public sur le développement croissant des résistances du Vih aux molécules antirétrovirales.
 
En parlant des résistances aux antirétroviraux, peut-on avoir quelques chiffres ?
Le taux moyen des résistances aux antirétroviraux au Cameroun est de 7,1%. C’est beaucoup car hier, ce taux n’était pas aussi élevé. Avec la longévité croissante des patients vivant avec le Vih et sous traitement, nous allons constatons que de plus en plus, ce taux va s’augmenter dans notre pays. Pourtant, il faut y faire face. Le personnel de santé va de plus en plus penser à demander les tests de résistance pour les patients en échec thérapeutique. L’accès des malades à ces tests a été amélioré aujourd’hui dans nos laboratoires. Le coût unitaire du test de résistance effectué au Centre international de référence Chantal Biya est passé de 100.000 Fcfa à 10.000 Fcfa depuis deux ans. Par ce geste, la première dame du Cameroun a voulu que cet important examen, souvent réalisé à l’étranger, soit désormais fait surplace, et qu’il soit accessible pour la majorité de personnes vivant avec le Vih.
Pourquoi avez-vous choisi Ngoumou pour le lancement de la campagne « vaccin social » ?
Le choix porté sur Ngoumou pour déployer la campagne relève de la volonté de la première dame de voir baisser le taux de prévalence du Vih et des infections sexuellement transmissibles dans cette localité. Ce taux tourne autour de 3% dans le district de santé de Ngoumou, selon les chiffres rapportés par les responsables de santé de Ngoumou.
Pour l’occasion, le gouverneur de la région du Centre a également inauguré un centre multimédia à Ngoumou. A quoi sert-il ?
C’est un centre qui sera connecté en temps réel au Circb et au monde entier pour ouvrir les esprits  et les yeux aux enseignants, aux élèves et à toute la communauté de la Mefou et Akono. Ce centre est intégré dans le dispositif de de veille, de surveillance et de lutte contre l’infection du Vih et contre le Sida.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP