Dimanche, 8 December 2019
Accueil quotidien mutations economie Port d’autonome de Douala:Concession du terminal  à conteneurs

Port d’autonome de Douala:Concession du terminal  à conteneurs

329
- Publicité -
La suspension du Tribunal administratif suspendue
Par Ibin Hassan
Le Port autonome de Douala (Pad) a décidé dattaquer la décision du Tribunal administratif du Littoral à Douala qui suspendait le processus dattribution de la concession du Terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonabéri, à la demande du groupement Apmt-Bolloré, arrivé septième  après lexamen de lappel doffres Public International à Manifestation dIntérêt N° 2018/001/Apimi/Pad du 12 janvier 2018. Le groupement Apmt-Bolloré a saisi le Tribunal administratif du Littoral pour suspendre le processus en cours.
​La présidente du Tribunal administratif de céans, Dorcas Moukwade Ngando a accédé à cette demande le 16 août 2019 à Douala par une ordonnance N° 90/Ose/Pta/Dla/19. Celle-ci a immédiatement été attaquée par le Port autonome de Douala à travers un pourvoi qui selon larticle 111 alinéa (1), paragraphe V de la loi N° 2006/16/ du 2 décembre 2006 fixant l’organisation et le fonctionnement de la Cour suprême. Cet article dispose que :  » le pourvoi contre une ordonnance de sursis à exécution d’un acte administratif suspend de plein droit l’exécution de ladite ordonnance ».
Après la suspension de la décision prise par la présidente du Tribunal administratif du Littoral, Dorcas Moukwade Ngando, et en attendant lexamen au fond de ce dossier, le processus dattribution du Terminal à conteneurs du combinat portuaire de Douala-Bonabéri va donc se poursuivre.
« Nous sommes presquà la phase terminale de la procédure dattribution, après le dialogue compétitif, la toute dernière étape avant les résultats qui vont suivre cest dans quelques jours seulement », précise sous anonymat, un membre de la Commission ad hoc de passation de la concession des activités de rénovation, modernisation, exploitation et maintenance du terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonabéri. Le nom du futur concessionnaire sera connu avant la fin du mois de septembre 2019 ; selon un responsable de lAutorité Portuaire nationale.
Rappelons que   le processus dattribution des concessions des activités au Port de Douala-Bonabéri est encadré par la Résolution N°567-17/Ca/Pad du 22 décembre 2017. Le gestionnaire actuel Douala International Terminal dont le contrat de concession sachève en décembre 2019, et à qui le Pad réclame 24 milliards de Fcfa, au titre des pénalités de stationnement et réparations aux manquements tout au long du contrat, na pas soumissionné à cet appel public international à manifestation dintérêt qui mettait en lice plusieurs candidats.
Le groupement Apmt-Bolloré a donc pris part à la compétition et na tout simplement pas été admis parmi les cinq premiers, après examen et évaluation des candidats classés selon des critères draconiens, par la Commission interne ad hoc de passation de la concession du Terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonabéri, dans laquelle siègent les représentants des départements ministériels en charge des Transports et celui des Finances, ainsi que lAutorité Portuaire Nationale et le Pad.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP