Mercredi, 23 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations societe Philippe Menye Me Mve ne contera plus ses déboires autour du président Paul Biya. L’ex ministre de la Défense est décédé samedi dernier à Paris

Philippe Menye Me Mve ne contera plus ses déboires autour du président Paul Biya. L’ex ministre de la Défense est décédé samedi dernier à Paris

2332
- Publicité -
Philippe Menye Me Mve

Une insuffisance rénale et un diabète de type 2 ont eu raison de Philippe Menye Me Mve. L’administrateur civil principal, âgé de 80 ans, est décédé dans un hôpital parisien samedi dernier

Par Pascal Dibamou

La maladie qui a finalement emporté l’ancien ministre de la Défense est découverte en 2009 au Centre hospitalier de Gonesse. Il s’agit d’un diabète de type 2 et une insuffisance rénale chronique. Des maladies que l’hôpital général de Yaoundé n’avait pas pu détecter.  A son évaluation sanitaire vers l’hôpital Georges-Pompidou, le seul hôpital de référence de l’époque au Cameroun avait diagnostiqué un problème cardiaque. Toute chose que son médecin soignant dans cet hôpital parisien ne va pas confirmer.

Hôpital Georges-Pompidou de Paris

Débutera alors sa longue période de souffrance et de lutte contre les contraintes de sa maladie : séance de dialyse, régime pour diabétique.  Malgré ses soucis de santé , cet originaire du  Sud du pays s’obstinait à rencontrer  le chef de l’Etat. Paul Biya l’avait pour autant reçu avant sa nomination comme ministre de la Défense en 1996. La seule fois ou presque. Et, son bail au Mindef n’aura duré qu’un an. Avait-il déclaré en 2016 à Jean Bruno Tagne, alors journaliste au Quotidien le jour qu’il veut dire au chef de l’Etat : « Monsieur le président , je suis là… ».

Toutefois c’est lors de la participation de Paul Biya au Sommet de Paris sur la sécurité dans le golfe de Guinée, qu’il va déchanter.  C’est entre ses sit-in à l’hôtel Meurice de Paris où le président a logé et les rendez vous infructueux donnés par des proches de « l’homme lion » qu’il comprendra que c’est peine perdue. Priorité alors à sa santé. Voici la confidence qu’il a fait à Jean Bruno Tagne  : « le jour du départ du chef de l’Etat. J’ai vu l’itinéraire et je suis allé me poster quelque part dans l’espoir de lui faire signe à son passage. On a donc envoyé un grand policier baraqué qui est venu se planter devant moi. J’ai changé de lieu. Le même policier baraqué est revenu se placer devant moi. J’ai donc compris qu’il avait reçu des consignes…  Je suis rentré ».

L’ancien ministre de la Défense au balcon de son domicilee situé au quartier Ngousso

 

Postes occupés par Philippe Menye Me Mve :

1996-1997 : ministre de la Défense

1992-1996 : gouverneur de la Région de l’Ouest

1989-1992 : Préfet du Mfoundi

1985 : préfet du Mayo Tsanaga

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP