Vendredi, 19 Avril 2019
Accueil quotidien mutations politique Peter Mafany Musongue quitte son mandat de sénateurs

Peter Mafany Musongue quitte son mandat de sénateurs

674
- Publicité -


Le président de la Cnpbm se décharge de ses fonctions de sénateur à 48h de la fin de la session.

Par Thierry Etoundi

Mardi dernier, la plénière d’adoption des projets de loi initialement prévue à 14h a débuté à 16h 30. Par petits groupes, alors qu’il est 15h, les sénateurs échangent entre eux. Nombreux sont ceux-là qui ne demandent qu’à comprendre les raisons du retard observé.

Pour comprendre, certains vont de temps en temps se renseigner auprès du protocole en faction devant la salle des 1500. A l’intérieur, sur l’estrade de l’hémicycle avec une disposition des sièges inhabituelle, le bureau exécutif présidé par Marcel Niat Njifenji, président du Sénat et quelques sénateurs, siègent en plénière spéciale. Les élus de la Chambre haute du Parlement qui ont reçu plus tôt la lettre de démission du sénateur Peter Mafany Musonge (nommé en 2013, Ndlr), statuent sur la recevabilité de cette dernière.

L’ancien premier ministre a été nommé président de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (Cnpbm) le 15 mars 2017 par le président de la République. Cette démission est en conformité avec l’article 22 alinéa 2 de ce même règlement intérieur du Sénat qui stipule que l’exercice du mandat de Sénateur est incompatible avec les fonctions de membre du gouvernement et assimilés, de membre du Conseil constitutionnel, de membre du Conseil économique et social, de maire, de délégué du gouvernement auprès d’une Communauté́ urbaine, de président du Conseil régional, de toute fonction publique non élective ainsi que de président de Chambre consulaire.

Hier, mercredi 5 juillet, cette démission a finalement été rendue publique sur les ondes de la Cameroon radio television (Crtv). Après son apparition à l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année législative 2017, l’ancien premier ministre n’est revenu auprès de ses collègues que mardi dernier.

Cependant, le siège du sénateur du Sud-Ouest est pour le moment vacant. Il faudra donc attendre un décret du président de la République nommant son remplaçant. C’est ce que prévoit l’article 21 du règlement intérieur du Sénat. Celui-ci dispose que pour le cas des sénateurs nommés, le décès, la démission ou la nomination à une fonction incompatible conduit à un remplacement du sénateur concerné par un décret du président de la République. A la suite de sa nomination comme président de la Cnpbm le 15 mars 2017, des médias annoncent au cours de la première session de l’année législative que Peter Mafany Musonge a quitté ses fonctions de sénateur.

Ceci, après l’annonce -mardi 21 mars 2017 – de son remplacement à la tête du groupe parlementaire du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) au Sénat par Tabe Tando Ndiep Nso, également élu du Sud-Ouest. Gabriel Dima, sénateur suppléant, était alors se souvient-on, présenté comme son remplaçant à la Chambre haute du Parlement.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP