Jeudi, 20 Septembre 2018
Accueil quotidien mutations education Pauline Edith Etobe: les parchemins   obtenus en ligne sont des diplômes viables et valables

Pauline Edith Etobe: les parchemins   obtenus en ligne sont des diplômes viables et valables

524
- Publicité -

La  présidente  de  la  Foad  s’exprime  sur  les  actions  à  mener  pour  la  valorisation  et  la  promotion  de  ce  type  de  documents.

Par Dimitri  Mebenga

Pouvez-vous  nous  présenter  l’Association  camerounaise  des  diplômés des formations ouvertes  et  à distance  (Foad)  dont  vous  êtes  la  présidente  ? L’Association  camerounaise  des  diplômés  des  formations ouvertes  et  à  distance  (Foad),  soutenue  par  l’Agence  universitaire  de  la  francophonie  (Auf),  a  été  mise  sur  pied  pour pouvoir  offrir  aux  diplômés  des  opportunités  de  réflexion, d’action  et  de  partage  en  rapport  aux  expériences  vécues des  projets  qu’ils  auraient  réalisés  et  des  difficultés  rencontrées  chacun  dans  son  secteur  d’activité. Elle  a  donc pour but d’établir  et  de  maintenir  une  solidarité d’action  entre  tous  les  lauréats  des  formations  ouvertes  et à  distance    soutenues  par  l’Auf  ;  de  relier  successivement les  promotions  nouvelles  et  antérieures  et  d’utiliser  les  rapports,  aussi  bien  pour  l’intérêt  général  que  pour  les  diplômés  eux-mêmes.  Elle  vise  aussi  le  perfectionnement  et  la mise  à  jour  des  connaissances  générale,  culturelle,  technique  et  professionnelle,  en  liaison  étroite  avec  le  campus numérique  francophone  de  Yaoundé…

Dans  votre  discours,  vous  avez  parlé  d’un  problème de  reconnaissance  de  ces  diplômés  dans  le  marché du  travail,  qu’entendez-vous  faire  pour  remédier  à cette  situation  ?

Nous  disons  à  nos  employeurs  respectifs  que  les  parchemins    obtenus  en  ligne  sont  des  diplômes  viables  et  valables  en  tout  point  de  vue.  Ils  sont  reconnus  sur  le  plan international  et  ont  la  même  valeur  que  ceux  obtenus  en présentiel.  Le  plaidoyer  que  nous  lançons    auprès  des  nos employeurs  est  celui   de  l’arrêt  de  la  discrimination  envers des  diplômes  en  ligne.    C’est  aussi  important  de  préciser que  c’est  l’Auf  qui  offre  ces  bourses.  Elle  veille  sur  la  parité des  sexes  dans  leur  attribution,  avec  une  part  belle  aux femmes. En fait,  c’est  l’Auf  qui  est  la  promotrice  des  offres de  formation  à  travers  des  universités  qui  proposent  des cursus  de  formation.

Quelles  sont  vos  projections  pour  l’avenir  ?

Pour  le  moment,  nous  allons  intensifier  le  plaidoyer  pour essayer  de mettre fin  à la discrimination  dont  sont  victimes les  diplômés  en  ligne.  Nous  allons  travailler  pour  une  reconnaissance  totale  de  ces  parchemins.  A  travers  les  différentes  compétences,  nous  allons  ouvrir  des  appels  à candidature  pour  des  projets  que  nous sommes en train de ficeler  pour  l’épanouissement  de  nos  diplômés.

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP