Mercredi, 30 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations culture Patrimoine:A la découverte des gravures rupestres de Bidzar

Patrimoine:A la découverte des gravures rupestres de Bidzar

211
- Publicité -

Ce site archéologique mais surtout pittoresque attire de nombreux touristes et excursionnistes de tous bords.

Par Jacques Kaldaoussa

A l’entrée nord ou à la sortie sud de Bidzar, on peut apercevoir de loin un paysage tantôt comme des grappes de coton, tantôt comme un amas de neige, tantôt comme un troupeau de moutons blancs. Il s’agit de marbres de Bidzar qui donnent une vue assez unique. Ces merveilles sont un haut lieu de tourisme, d’excursions, d’évasion et d’attractions diverses. Surtout le site principal qui jouxte le lycée, l’école publique, la mosquée, le carrefour du coin et l’axe Maroua-Garoua le long duquel il s’étend sur une centaine de mètres. Il est protégé par une clôture de grillage et l’accès est libre. « A chaque excursion, on ne peut rentrer des gorges de Kola à Guider sans faire une escale obligée à Bidzar. C’est un haut lieu d’attractions touristiques, de paysages rupestres et féériques, unique en Afrique et qui marque un trait particulier du peuple Guidar », se réjouit Doubla André, un enseignant natif du coin et qui a l’habitude d’y conduire des visiteurs. Les usagers et passagers qui vont et viennent sur cet axe s’émerveillent, une fois arrivés au niveau du site.

« Je dirai que c’est l’un des sites les plus visités du pays. Lorsque les passagers font escale pour prier à la mosquée de Bidzar ou prendre un jus, les gens se ruent vers le site pour faire des photographies. Il a aussi des associations sportives et culturelles, des clubs et coopératives scolaires, des amicales d’enseignants et autres groupes de touristes étrangers qui viennent chaque jour en visite », confie Madi Bouba, un des gardiens de cette aire. Un site qui a amené la commune à faire des aménagements et viabiliser certaines structures dans la périphérie. Bidzar, célèbre village situé dans l’arrondissement de Figuil, département du Mayo-Louti dans la région du Nord est très connu pour abriter ces vastes étendues de marbres. Situé à 124 km de Garoua, 24 km de Figuil, à 20 km de Guider dans le Nord et à 91 km de Maroua dans l’Extrême-Nord, on estime aujourd’hui ces roches à plus de 2,5 km² de superficie. Sur ces marbres sont apposés des caractères géométriques et, dans certains cas, des représentations schématiques. Difficile de dire si ce sont des œuvres de la nature ou si elles sont humaines puisque leur histoire remonte aux temps immémoriaux. Le marbre calcaire de Bidzar est actuellement exploité par les fabriques de marbre et de chaux de Roccaglia et la cimenterie de Figuil. Ce qui représente une menace et un danger pour le site qui, pour l’instant, semble bénéficier d’une fébrile protection de la commune de Figuil.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP