Mercredi, 24 Juillet 2019
Accueil quotidien mutations sante Parc national de Lobeke

Parc national de Lobeke

875
- Publicité -

Un éco-garde assassiné par des braconniers

Un  soldat a aussi été blessé lors d’une mission de lutte anti-braconnage dans cette aire protégée située à l’Est du pays.

Bruce Danny Ngongo, garde-chasse,  a été tué par des braconniers armés de Kalachnikov lors d’une mission de lutte anti-braconnage, le 7 décembre 2016 à l’intérieur du Parc National de Lobeke. L’infortuné faisait partie d’une équipe de patrouille mixte composée des éco-gardes du service de la conservation du Parc National de Lobeke et des militaires du 132e bataillon d’infanterie motorisée (Bim), lorsque des assaillants les ont surpris et ont ouvert le feu. L’information a été mise à notre disposition grâce au Fonds mondial pour la nature (Wwf).
Atteint par des balles,  Bruce Danny Ngongo rendra l’âme sur le champ après avoir abondamment saigné. Un autre membre de l’équipe, Martin Ngozo, militaire au service au  132e Bim, dans un état critique, a été évacué  en urgence à Yaoundé pour des soins médicaux. Il a été grièvement blessé par balles.
Les braconniers quant à eux, après avoir imposé une résistance à l’équipe de surveillance,  se sont enfuis  abandonnant neuf (09) pointes d’ivoire et une importante quantité de viande d’éléphant fumée. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue dans une brigade de gendarmerie. Une enquête ouverte  par les autorités locales en collaboration avec le service de la conservation de Lobeke est en cours.
C’est la deuxième fois qu’un éco-garde est assassiné au parc national Lobeke dans le cadre d’une opération de lutte contre le braconnage en moins de cinq ans. En septembre 2011, des braconniers ont torturé et tué Achille Zomedel dans le cadre d’une opération du même genre dans ce parc. En août 2015, un garde forestier et un soldat ont échappé de justesse à la mort après une confrontation avec des braconniers congolais bien armés dans les mêmes conditions.
Prix de l’ivoire
«C’est avec un cœur lourd que nous avons appris le meurtre tragique de ce jeune et dévoué éco-garde et la blessure du soldat», explique le Hanson Njiforti, directeur national du Wwf Cameroun. « Ce héros, et d’autres qui ont sacrifié leur vie sur la ligne de front de la bataille pour sauver le patrimoine de la faune camerounaise méritent notre respect et notre soutien », a déclaré le Dr Njiforti. « L’assassinat de cette éco-garde doit amener tous les Camerounais à prendre des mesures pour lutter contre la criminalité faunique », a-t-il ajouté.
Face au trafic croissant de l’ivoire et à la prolifération des armes de guerre (Kalachnikov), le ministère camerounais des forêts et de la faune (Minfof) a obtenu des armes pour renforcer la lutte contre le braconnage dans certaines aires protégées du pays. Ils reçoivent par ailleurs une formation militaire et sont mieux équipés. Mais la menace sur leur vie a augmenté au fil des ans. Au moins 20 éco-gardes ont été blessés, certains mêmes handicapés pour la vie par des braconniers très souvent lors des confrontations avec ceux-ci.

Il faut aussi signaler que le massacre des éléphants pour l’ivoire a connu une ampleur considérable  au Sud-est  Cameroun ces 10 dernières années. Selon les protecteurs de l’environnement,   l’instabilité politique au Congo et en République centrafricaine avec l’utilisation des armes de guerre depuis 2008, sont à l’origine de cette situation. Une  situation qui s’est aggravée à cause de l’augmentation de la demande et du prix de l’ivoire. Un récent rapport d’inventaire de la faune de 2015, présenté par le Wwf, montre que la population d’éléphants de forêt dans cette zone a diminué de 75%. Lobeke a connu une chute brutale de sa population d’éléphants, passant d’environ 2500  individus en 2005 à seulement 1100 en 2015. Si cette tendance se poursuit, il n’y aura plus  d’éléphants dans le Sud-est du Cameroun dans les 10 prochaines années.
Adrienne Engono Moussang

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP