Vendredi, 20 Septembre 2019
Accueil quotidien mutations culture Obsèques de Dj Arafat:La tombe du roi du coupé-décalé profanée

Obsèques de Dj Arafat:La tombe du roi du coupé-décalé profanée

154
- Publicité -

Décédé le 12 août 2019 à la suite d’un accident de la circulation, le corps de Ange Didier Houon a été exhumé quelques heures après son enterrement par certains de ses fans.

Par Junior Ayissi (Stagiaire)

Personne n’aurait pu imaginer un tel scénario. Encore moins le spectacle qui a suivi l’inhumation de Dj Arafat au cimetière de Williamsville. En effet, juste après la mise en terre de l’ambassadeur du coupé-décalé (rythme populaire en Côte d’Ivoire), des dizaines de jeunes ont vandalisé, profané la tombe du défunt artiste et exhumé son corps, question de s’assurer de son décès. Un acte déploré pas tous, et que l’on attribue à ceux que l’on surnomme « Les chinois » au pays de Tiken Jah Fakoly. Furieux de n’avoir pas pu assister à la mise en terre de leur idole  (car moment réservé uniquement à la famille), « Les chinois » ont décidé de faire entendre leur voix. Surtout que, parmi eux, beaucoup ne croient toujours pas au décès du Yorobo.

S’en est suivi une rixe entre la police et ces fans en furie. Ce qui a d’ailleurs contraint les officiels à quitter précipitamment le lieu d’inhumation. « Au moment où les affrontements ont éclaté, l’enterrement avait déjà pris fin et de nombreux fans l’ignoraient », apprend-on de nos confrères de Radio France internationale (Rfi) sur leur site. Sur les photos et vidéos en circulation depuis ce malheureux incident, le cercueil de Commandant Zabra a été ouvert et laisse voir son linceul froissé. Idem pour la tenue du défunt. D’ailleurs, certaines parties de la dépouille sont dévêtues. Pour assurer la sécurité, la soirée n’a pas été de tout repos.

Outre les interpellations, quelques personnes ont également été conduites en urgence dans les hôpitaux tombées sous le coup de l’émotion.  Par mesure de sécurité, les organisateurs ont conseillé aux fans présents au sein du stade, de s’abstenir de se déplacer en masse pour le cimetière de Williamsville. Un conseil qui a été ignoré. Car, vers 5h du matin, plusieurs centaines de « chinois » avaient déjà pris position dans les environs du caveau, en attente du passage du cercueil de leur artiste préféré. Les mesures de sécurité pour empêcher les fans d’avoir accès à la tombe, ont visiblement mis en colère les « Les chinois ».  Qui ont commencé à ériger des barricades et à brûler des pneus sur la voie publique.

Pourtant jusque-là, tout se passait bien. Et rien ne présageait une telle décadence. Car le jour d’avant, c’est-à-dire vendredi 30 août, était organisée une grande veillée artistique. Un concert hommage au créateur de la « Kpongor » au stade Félix Houphouët-Boigny. Ce dernier a d’ailleurs fait le plein-d’ œuf.  Des milliers de fans au rendez-vous pour l’adieu. Devant leur petit écran aussi, ils sont des milliers de téléspectateurs à travers le monde. Dès 16 heures vendredi jusqu’au samedi 4 heures, des artistes ivoiriens et africains ont défilé sur la scène. Tour à tour les stars africaines, notamment, le footballeur Didier Drogba, les artistes musiciens Koffy Olomidé, Fally Ipupa, Davido, Tenor…  sont montées sur scène pour un dernier adieu, à leur défunt frère, ami et collègue.

Décédé le 12 août 2019 à la suite d’un accident de la circulation, Ange Didier Houon de son vrai nom a eu droit à des obsèques officielles. A titre posthume, Maurice Bandaman le ministre de la Culture et de la francophonie l’a par ailleurs décoré de l’Ordre national du mérite culturel.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP