Samedi, 20 Juillet 2019
Accueil quotidien mutations economie Mobile Money:les prix qui n’enchantent pas

Mobile Money:les prix qui n’enchantent pas

1589
- Publicité -

Orange a ajouté quelques chiffres à sa tarification. Le courroux des abonnés ne s’est pas fait attendre. Les réseaux sociaux ont notamment servi de haut-parleur pour exprimer la désapprobation des uns et des autres. Plus globalement, fort est de constater que les tarifs appliqués par les différents opérateurs du Mobile Money au Cameroun sont assez élevés en comparaison de ce qui se fait ailleurs. Mutations a voulu savoir qui propose quoi et à quel prix exactement. Le but étant que chacun tire ses propres con

Orange Money: la sérénité du jour d’après

Le soleil qui continue de se lever à l’Est. Image parfaite pour illustrer l’ambiance dans les points Orange Money lundi dernier dans la ville de Yaoundé. L’activité s’est poursuivie normalement et la baisse de fréquentations annoncée –notamment dans les réseaux sociaux n’a pas eu lieu. Au quartier Melen où plusieurs points d’envoi et retrait d’argent se côtoient, les tenanciers sont unanimes sur le fait que la journée du 1er août 2017 n’a pas été pire ou meilleure que les autres en termes de chiffres. « Lundi à peu près à la même heure (15h30, Ndlr) j’étais déjà à 54 transactions et j’ai fini la journée avec 70 transactions.

Aujourd’hui mardi j’en suis pour l’instant à 52. Donc pour moi, rien n’a vraiment changé », explique Philippe Chouta qui consulte ses statistiques sur son ordinateur.
Son de cloche identique à la Poste centrale. Sur trois points Orange Money visités, deux ont maintenu les résultats habituellement obtenus. Le troisième, Philippe Ebanda n’a enregistré que 17 transactions. Mais d’après lui, la nouvelle tarification Orange Money n’y est pour rien. « J’ai commencé vers 13h parce que j’avais des dossiers à déposer dans un ministère.

Mais depuis que je suis là, tout se déroule normalement. Aucun client ne s’est plaint pour l’instant », explique-t-il en manipulant son téléphone pour servir une dame visiblement pressée. Pas de bousculades, mais des regroupements de trois à quatre clients sont visibles par endroits. Pour ces derniers, la présence dans un point Orange Money a des allures de résignation. « On vient parce qu’on n’a pas le choix. Quand j’ai reçu le message hier j’ai pensé à aller vider mon compte mais j’ai renoncé parce que c’est inutile », confie Sorelle Nganou.

A côté d’elle, un autre client ayant requis l’anonymat s’interroge sur les offres des autres acteurs qui s’investissent dans le Mobile Money. De son avis, « il y a des points Orange Money à tous les coins de rue. Donc c’est plus accessible. Et en plus, quand on vérifié, on se rend compte que les prix sont quasiment identiques. C’est vrai que ça ne nous plaît pas mais on fait avec en espérant qu’il y aura une meilleure qualité-service ».

Pour autant, les avis défavorables n’ont pas faibli. L’idée de faire payer l’expéditeur lors d’un transfert d’argent est particulièrement mal accueillie. Le défaut de communication sur cette migration est aussi critiqué par certains utilisateurs. Pour ces derniers, il aurait fallu prévenir les abonnés plusieurs jours à l’avance.

Guerre des prix

Ce que proposent les opérateurs

Les trois photos ci-contre permettent d’établir clairement qui applique pour l’instant les meilleurs prix dans le service Mobile Money.

Sans aucun parti pris, le premier constat fait état d’une unanimité au niveau des dépôts. Ceux-ci demeurent totalement gratuits pour les trois opérateurs. Egalement gratuits, mais uniquement chez Orange et MTN, les retraits pour les transactions entre opérateurs. Express Union facture les siens peu importe l’opération. Deux points méritent par ailleurs une certaine attention : le plafond d’envoi et de retrait entre abonnés de même opérateur et le plafond de retrait pour les transactions entre utilisateurs d’opérateurs différents. Orange Money, MTN Mobile Money et Express Union Mobile Money favorisent d’une certaine façon l’expéditeur pour les opérations en interne. Mais ce dernier dépense énormément lorsqu’il effectue des transferts pour une personne abonnée chez un opérateur différent du sien. Le maximum chez Express Union est de 5000 Fcfa pour une transaction d’un million de Fcfa. Par contre, Orange et MTN sont respectivement à 3000 Fcfa et 3500 Fcfa.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP