Vendredi, 30 Octobre 2020
Accueil quotidien mutations politique Messamena:le nouveau maire affiche ses ambitions

Messamena:le nouveau maire affiche ses ambitions

176
- Publicité -

Serge Alfred Nkouok annonce des mesures pour redonner vie à cet arrondissement dont le développement est bloqué par des sorciers et des magico-praticiens.

Sébastian Chi Elvido à Messamena

Dieu a tout donné à l’arrondissement de Messamena, situé dans le département du Haut-Nyong, à l’Est : des richesses naturelles et des ressources humaines qualifiées. Malheureusement, cette ville carrefour historique, située au cœur de la forêt équatoriale croupit toujours sous le poids d’un sous-développement caractérisé par une misère indescriptible des populations. C’est le constat fait par le nouveau maire de la ville, lors de l’installation du nouvel exécutif communal, le 12 septembre. « Nous avons déjà effectué une tournée dans les 86 villages de Messamena et nous avons touché du doigt les dures réalités que vivent nos populations. Il n’y a pas de routes, pas d’écoles, il manque d’enseignants, les gens n’ont pas d’actes d’état civil», a déclaré Serge Alfred Nkouok, dans son discours de bienvenue. Pour le nouveau maire élu lors de la session de plein droit du 18 mars 2020, les causes de ce sous-développement sont, entre autres, « la sorcellerie, la haine, les tueries fratricides et les blocages magico-mystiques ».

Pour sortir de l’ornière, le nouveau maire a placé son mandat sous le triple signe de l’«engagement, la proximité avec les populations et la rigueur dans la gestion des affaires de la commune ». Et pour y parvenir, Serge Alfred Nkouok a annoncé la création des comités sectoriels de gestion et la création des boites de suggestion dans les 10 secteurs de l’arrondissement. Il a également annoncé que « la solidarité et la justice sociale » seront au cœur de l’action municipale pendant les cinq prochaines années. Avant le maire, le prédicateur du collège des pasteurs, au cours du culte œcuménique, a insisté que « toute autorité, fut-elle municipale, administrative ou parlementaire, vient de Dieu. C’est une fonction divine qui doit être respectée par tous ».

Dans son discours d’installation, Joseph Bertrand Maché, préfet du Haut-Nyong, a insisté sur le contexte de la prise de fonction du nouvel exécutif communal, caractérisé par l’adoption du Code général des collectivités territoriales décentralisées (Cgctd) qui doit être la base de l’action du maire. Le préfet a invité le nouvel exécutif communal à mobiliser et rassembler toutes les forces vives de Messamena autour des activités génératrices de revenu pour lutter contre la pauvreté. Il devra surtout améliorer l’accès des populations aux actes d’état civil, lutter contre la consommation de la drogue, travailler dans un esprit d’équipe, etc.  Inspecteur principal des impôts, le nouveau maire, est également doctorant.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP