Mercredi, 25 Novembre 2020
Accueil quotidien mutations societe Mekit Invest:100 souscripteurs rentrent dans leurs frais

Mekit Invest:100 souscripteurs rentrent dans leurs frais

84
- Publicité -

Les responsables de la structure annoncent que les paiements se feront progressivement jusqu’au 11 novembre prochain.

Par Junior Ayissi et Cécile Bessala (Stagiaire) 

La cours de l’agence Mekit Invest de Mvan-Tropicana était noire de monde hier, 22 octobre. Le prétexte a été le début des remboursements des investissements à des  différents souscripteurs [100]. Mais ils sont venus très nombreux ce jour de paie. Malheureusement tous ne peuvent pas avoir accès à l’intérieur. L’entrée principale de ladite agence est bondée de monde. Ceux qui parviennent à sortir de là ont la mine décontractée et le sourire aux lèvres. « Ouff ! J’ai failli », glisse l’un d’eux sortant de la caisse.

Pour y accéder, il faut franchir deux barrières. A la première, il faut décliner son identité et donner la raison de sa présence. Aussi, il faut préciser si on a été avisé par un message mobile sur le jour de paiement en cours. Au rituel, les souscripteurs concernés se plient. A la deuxième barrière, c’est l’entrée à «Canaan», la terre promise.  Vérifications d’usage effectuées, une porte s’ouvre et  se referme  aussitôt  après l’entrée du souscripteur. « Ici, on entre après avoir été appelé», rappelle un agent de sécurité posté devant la porte. Dans les deux salles de paiement, c’est un calme olympien qui dicte sa loi. Chaque personne dans ladite salle est concentrée sur son téléphone ou sur la paperasse. Une ambiance qui rassure le représentant du gouverneur de la région du Centre. « Les paiements sont effectifs. Nous nous en sommes assurés. Nous sommes venus vérifier si la décision du gouverneur de suspendre jusqu’à nouvel avis les activités de Mekit Invest est respectée. Et cela passait par le remboursement des investissements des souscripteurs », a-t-il relevé.

Une sérénité qui contraste avec les éclats de voix qui se font entendre dans la grande cour. Malgré la forte présence des forces de maintien de l’ordre et de sécurité, quelques personnes dans la foule ne décolèrent pas. Judith H. a souscrit avec plusieurs noms. L’un d’eux est concerné par le paiement de ce 22 octobre. Mais, « je ne peux pas prendre mon argent parce qu’ils disent qu’ils n’acceptent pas de procuration.  Une chose quand-même surprenante parce que ce nom avait souscrit par procuration », gronde-t-elle.

Elle est interrompue par un employé qui tient une liste. Après affichage, la foule se déporte vers celle-ci. Ladite liste renseigne sur les souscripteurs qui doivent rentrer en possession de leurs investissements. «Nous allons rembourser tous les souscripteurs. Les paiements se dérouleront un jour sur deux. Et nous allons désintéresser 100 personnes par jour », explique  un membre du personnel. Information confirmée par Raymond Barre Mekamba, point focal de la communication de la structure. «La méthode de paiement est le cash. Si un investisseur a mis 100 000Fcfa, nous lui remettons ses 100 000Fcfa. Tout le monde sera remboursé», ajoute-t-il.

Ces paiements arrivent quelques jours après le désaveu dudit projet d’entreprise par la commission de surveillance des marchés financiers (Cosumaf), le 19 octobre dernier. La commission a rendu publique une liste  de 14 structures qui exercent sans autorisations. Ce qui avait valu une suspension des activités de trading à ladite structure le 15 octobre dernier par le gouverneur de la région du Centre. Ajouté à cela, Jean Calvin Mebenga, promoteur de la structure est « susceptible d’être poursuivi pour escroquerie en bande organisée et autres », apprend-on d’un message radio porté, diffusé le 30 septembre dernier.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP