Dimanche, 27 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations societe Mairie d’Ayos: L’exécution du budget examinée

Mairie d’Ayos: L’exécution du budget examinée

182
- Publicité -

L’examen à mi-parcours de l’exercice 2020 s’est fait au cours des travaux de la session ordinaire du conseil municipal.

Par Paulette Ndong

Curieux. C’est l’adjectif qui qualifie le mieux l’attitude des conseillers municipaux de la commune d’Ayos venus participer aux travaux de la session ordinaire du conseil municipal  consacrée à l’examen de l’exécution à mi-parcours du budget de l’exercice 2020 le 19 août dernier. Le point majeur inscrit à l’ordre du jour était la présentation de l’état dexécution dudit budget à mi-parcours par le maire, Paul Ndongo Biko’o. Le but étant de les mettre ainsi que le préfet du département du Nyong et Mfoumou au même niveau d’information.

D’après le magistrat municipal, en un temps relativement court, pour le bien fondé de l’équipe municipale, ils ont pris l’engagement avec certaines institutions publiques [le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom), le Crédit foncier] et des partenaires privés de soutenir l’implémentation des projets. Des priorités telles que le renforcement de la qualité des prestations sur la base de la contractualisation, l’efficience dans les recouvrements, le développement des capacités institutionnelles ont été confirmées. Selon Paul Ndongo Biko’o, au regard des fonds propres et apports institutionnels privés, des domaines ont été respectivement sollicités pour le fonctionnement de l’investissement en avant projet de délibération. Le fonds routier, les financements conjoints et le financement propre, en sont quelques-uns.

En ce qui concerne précisément les fonds propres, le maire informe les conseillers municipaux qu’ils ont reçu une autorisation spéciale de recettes et de dépenses de 170 millions Fcfa pour la construction des œuvres d’art. Il poursuit en ajoutant «qu’à travers des financements conjoints avec le Feicom, «nous avons la construction d’un ouvrage de souveraineté qui est l’Hôtel de ville d’Ayos, la réhabilitation de l’auberge municipale. Pour le Crédit foncier,  les échanges ont porté sur laconstruction de la cité municipale. Nous voulons signer une convention avec les commerçants pour la construction des boutiques au centre commercial d’Ayos. Et avec nos fonds propres, l’aménagement d’un site de décharge public de la commune d’Ayos, l’institution d’un prix du plus beau village et quartier sont en projet». Si tous ces projets aboutissent avec la diligence que souhaite l’exécutif communal, ils constitueront «à coup sûr une plus-value importante pour maximiser les recettes de la commune et contribuer au développement et au bien-être de notre communauté».

Au cours de son exposé, le magistrat municipal n’a pas manqué de faire le point également sur niveau de consommation du  budget au 30 juin 2020. En recettes, il est à plus de 48 millions Fcfa soit un taux de recouvrement de l’ordre de 6,71%. Et en dépenses, il s’élève à 39 millions Fcfa soit un taux d’exécution de dépenses de 5,42%. Le tout arrimé sur un budget prévisionnel de sept cent dix-neuf millions sept cent quatre-vingt-seize mille Fcfa.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP