Jeudi, 20 Septembre 2018
Accueil quotidien mutations chronique Lions indomptables, et maintenant ?

Lions indomptables, et maintenant ?

340
- Publicité -
EmmanueL Jonas J

Sous les chandelles dorées du palais de l’Unité, les héros de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations ont été célébrés par le chef de l’Etat. Avec toute la solennité et le faste d’un cérémonial d’apparat. C’était la célébration de l’excellence, l’exaltation de la cinquième étoile africaine des Lions Indomptables. Cette nouvelle  étoile, qui est censée désormais illuminer parcours vers d’autres horizons.

Poussifs par moment, remuants par intermittence, entreprenants par à coups, teigneux et audacieux par orgueil, Hugo Broos et ses poulains ont, au bout du compte, réussi la prouesse de décrocher la lune. Depuis le 5 février dernier, le peuple exulte. La joie est indicible.

Après ces moments  d’euphorie, il est maintenant question de procéder à une évaluation sans complaisance de l’expédition gabonaise. Sans être un rabat-joie, il faut reconnaître, en toute humilité, que l’épopée des Lions au Gabon ne repose pas fondamentalement sur des bases rationnelles et solides. Sans minorer ou diluer leur mérite, les poulains d’Hugo Broos n’auront véritablement pas été convaincants de bout en bout.

Le sacre arraché de haute lutte ne devrait pas plonger Hugo Broos dans une autoglorification.  A la vérité, sur l’ensemble des six matchs disputés à la Can, il y’a eu du mauvais, du bon et du moins bon. Clichés: transmissions approximatives, fluidité du jeu à la lisière de l’acceptable, nombreuses imperfections entre les différentes lignes, des dribbles superfétatoires, de multiples erreurs de marquage dans la zone défensive, des tirs non cadrés à répétition, mental fébrile aux moments des phases critiques de jeu et cerise sur la tarte, le manque criard d’inspiration des attaquants.

Ce tableau peu reluisant devrait plutôt  interpeller le technicien belge. Il a encore du grain à moudre. Certes, Il a déjà un bloc disponible, un squelette dans le calepin et une bonne palette de  joueurs sur ses tablettes. Mais des ajustements s’imposent pour asseoir une équipe véritablement cohérente et conquérante.

Cela suppose que Broos continue à ratisser large pour étoffer son effectif. Et dans la logique de préserver les acquis et se projeter vers un avenir radieux, il devrait, autant que possible, éviter la pratique d’ostracisme et d’exclusions. Les joueurs qui, délibérément, ont refusé de déférer à la convocation pour la Can gabonaise peuvent encore apporter leur pierre à l’édifice. Pourvu qu’ils fassent amende honorable. Leur contribution peut s’avérer capitale en vue les grands rendez-vous à venir.

Prioritairement, il y’a la Coupe des confédérations au mois de juin prochain en Russie. Les adversaires du Cameroun sont d’ores et déjà connus, il s’agit du Chili, de l’Australie et de l’Allemagne. La Nationalmannschaft est championne du monde en titre. C’est tout dire. Comme en 2003, les quintuples champions d’Afrique ont un challenge à relever au cours de ce prestigieux tournoi.

Par ailleurs, il y’a les éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. Seul le premier du groupe compostera son ticket pour la phase finale. Lors de la 3e journée, le Cameroun sera opposé au Nigeria, leader actuel du groupe. Occasion de prouver que les Lions sont effectivement de retour sur la scène internationale.

 

Pour une symphonie sur le plan administratif, qu’un code éthique soit remis à chaque joueur qui intègre la sélection nationale, car rien de sérieux et de pérenne ne peut se bâtir dans un climat délétère. Que les sempiternels problèmes de primes soient définitivement réglés.  Que l’amateurisme dans la gestion des équipes nationales s’estompe. Que l’environnement des Lions soit davantage assaini pour y extirper les « forces du mal »,  à l’origine des ondes négatives, qui généralement ont un impact négatif sur les performances des joueurs.

Emmanuel Jonas Kana

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP