Vendredi, 20 Septembre 2019
Accueil quotidien mutations chronique Les Lions ont joué pour 20 millions

Les Lions ont joué pour 20 millions

209
- Publicité -

« Élimination précoce. », chantent-ils tous en cœur, les journalistes camerounais. Ils n’y ont rien pigé, ceux-là ! Bon sang ! Prenez notes, que je vous enseigne mesdames et messieurs. Précoce : adjectif qui vient du latin « praecox », signifie : « qui se produit avant le temps normal ou habituel. Ou alors plus tôt qu’on ne l’aurait souhaité. » L’on parle alors d’une calvitie ou puberté précoce. Maintenant que sommes au même niveau d’instruction, arrêtez de dire que les Lions indomptables ont été éliminés précocement de la Can 2019. Dieu ! Arrêtez donc ça ! Le temps n’était-il pas arrivé ? Tout était écrit. Vous savez, j’ai lu Alfred de Vigny, moi, Le Mutant. Les destinées…

Vous en doutez ? Alors, relisez la lettre qu’ils écrivent au peuple Camerounais au moment d’aller au Caire en Egypte pour justifier leur grève des primes. Nous sommes le 15 mai 2019. « Nous sommes très conscients et très solidaires de la situation que traverse notre pays depuis quelques temps tant sur le plan socio-économique que politique et ne souhaitons en aucun cas nous jouer du peuple camerounais. Au contraire, notre souhait est de lui procurer un peu de bonheur. » Je vais m’intéresser à la fin. Vous savez, en tout vin, il faut considérer la lie… « Un peu de bonheur ». Bullshit ! Svp, dites à ces gamins (avant que je ne les appelle autrement !) de laisser notre bonheur où il est. Mais surtout intact ! Je rappelle qu’ils ont engagé leur connerie du siècle à la veille du deuil national organisé en mémoire des 17 militaires tués le 9 juin 2019 lors d’une attaque de Boko Haram.

« Cette bordée de bambins n’était pas au courant du deuil national ? », m’avait demandé un ami en ajoutant : « Je leur aurais montré où est fixé le drapeau de ce pays en ayant pris soin auparavant de leur raser la tête à la lame ! » Et moi d’ajouter : « Plutôt au tesson de bouteille ! » Morbleu !

Figurez-vous, c’est après avoir fait dormir le Narcisse Mouelle à la belle étoile. Celui-là, il n’a décidément pas de chance avec ces petits capricieux. Pauvre narcisse. Il a tellement rasé les murs pour les voir au Caire qu’il a commencé à se dire « ce doit être moi le problème. » Un autre débat. Nous aurons le temps d’y revenir… Les poulains de Seedorf avaient dit : « donnez-nous 40 millions chacun ou rien ! » Ils en ont reçu 20. Alors, ils ont joué pour 20 millions. Ce n’est pas sorcier ! C’est exactement ce qui se passe chez les opérateurs de téléphonie.

Une fois que vous avez consommé votre crédit vous entendez une belle voix dire : « Désolé, vous n’avez pas assez de crédit pour continuer cet appel. » Dans cette affaire d’« élimination précoce », l’opérateur ce sont les Lions indomptables eux-mêmes. J’avais dit : « Ils ne le ramèneront pas, le trophée. Chaque fois qu’ils ont commencé ainsi, ces demandeurs de primes sont revenus la queue entre les jambes et en quinconce. »

Vous avez vu les coupes du monde de 2002, 2010 et 2014. Vous venez de voir la Can 2019. Vous avez vu le glissement de la Can. Comme les mêmes causes produisent les mêmes effets, dans les mêmes conditions, rien n’aura changé avant 2021. Le Minsep sera là. Samuel Eto’o et Seedorf aussi. Popol sera là. 2024, le deadline qu’il donna au peuple autrefois est encore si loin. Bref, tout le biotope magique d’une Can tumultueuse. Je proclame que 2021aussi, c’est joué d’avance !
Le Mutant

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP