Mercredi, 30 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations Kribi:KMT à bon port

Kribi:KMT à bon port

369
- Publicité -

La filiale locale du Philippin ICTSI a signé le 27 juillet dernier, avec les dirigeants de l’infrastructure portuaire, un contrat de concession pour l’exploitation du terminal polyvalent.

Par Lazare Kingue

25 ans. C’est la durée accordée à l’entreprise de droit philippin International Container Terminal Services Inc (ICTSI), à travers sa filiale locale Kribi Multipurpose Terminal (KMT), pour le développement, l’exploitation et la maintenance du terminal polyvalent du Port de Kribi. Le contrat de concession entre cette multinationale et le Port autonome de Kribi (Pak) a été signé lundi 27 juillet dernier dans la cité balnéaire, au cours d’une cérémonie sobre présidée en vidéo-conférence par le président du Conseil d’Administration (Pca) du Pak, Jean Paul Simo Ndjonou. « ICTSI a pour missions de développer, d’exploiter et d’assurer la maintenance du terminal polyvalent du port de Kribi par la mise en œuvre de son expertise internationale avérée et la réalisation d’un plan d’investissement ambitieux », a précisé le Pca dans son allocution.

En effet, tel que l’a souligné le directeur général (Dg) du Pak, Patrice Melom, le concessionnaire est tenu par une obligation de résultats. Cette obligation est formulée en termes de productivité, d’indicateurs de performance, de volume de trafic, de cadence de manutention et de taux d’occupation. Spécifiquement, KMT devra s’atteler à prendre en charge les services polyvalents des compagnies maritimes, y compris le fret roulier, les cargaisons industrielles et lourdes, les produits forestiers, le vrac sec et d’autres cargaisons générales. Il s’agira également d’offrir des services de soutien à l’industrie pétrolière et gazière.

D’une manière particulière, la filiale camerounaise du groupe philippin entend marquer son ancrage dans le développement local. « KMT compte accompagner le développement de la ville de Kribi en y apportant l’expertise du groupe ICTSI et en opérant sur le terminal suivant les normes et standards internationaux », fait savoir son directeur général, Kathy Magne. En matière de ressources humaines et de l’offre pour des jeunes chercheurs d’emploi à Kribi, cette dernière invite à la patience. « Nous aborderons cet aspect le moment venu. Pour l’instant, nous sommes encore en train de lancer la structure. Rien n’est encore ficelé au sujet des recrutements » souligne-t-elle.

Notons que KMT prend possession du terminal polyvalent du port de Kribi après la défaillance du groupement NECOTRANS/KPMO, premier adjudicataire provisoire de l’exploitation dudit terminal. C’est à la faveur d’une offre financière d’exploitation particulièrement alléchante, convaincante et soutenable, tant en termes d’investissements que de perspectives de diversification de trafic, que cet opérateur de renommée internationale a fait la différence. « Dès aujourd’hui, ICTSI, plus précisément la filiale KMT, est membre à part entière de la communauté portuaire de Kribi », a conclu le Dg du Pak Patrice Melom après la signature.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP