Mercredi, 23 Mai 2018
Accueil quotidien mutations societe Opération Epervier: Jean-Louis Beh Mengue attendu le lundi 19 juin à 9h au Tcs

Opération Epervier: Jean-Louis Beh Mengue attendu le lundi 19 juin à 9h au Tcs

357
- Publicité -
Jean-Louis Beh Mengue
Ce sera sa deuxième fois à mettre ses pieds au Tcs après son limogeage de l’Art le 8 juin dernier. En effet, Jean-Louis Beh Mengue a fait un bref passage jeudi dernier chez le juge d’instruction. Ce dernier va longuement l’auditionner  ce lundi 19 juin, en présence de son conseil Me Assira.
Par Georges Parfait Owoundi
Il est 9h 30 en cette matinée du jeudi 15 juin 2017 au Tribunal criminel spécial (Tcs). Heure à laquelle l’ancien directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (Art), Jean-Louis Beh Mengue arrive au Tcs accompagné de son conseil. Il est brièvement reçu par le chef de division des enquêtes du corps spécialisé des officiers de police judiciaires du Tcs, qui l’invite à se représenter dans ses services dans l’après-midi,  15h 30. Se soumettant à cette exigence, l’ex-Dg, Jean-Louis Beh Mengue, honore à nouveau le rendez-vous. Malheureusement, une coupure d’énergie électrique oblige le magistrat chargé de l’audition à l’ajourner  pour le  lundi 19 juin 2017, à 9h.
La convocation de Jean-Louis Beh Mengue devant le Tcs fait suite à un rapport du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe). Le rapport rédigé en juillet 2013 épinglait l’ex-Dg pour fautes de gestion. L’Etat du Cameroun a perdu plusieurs milliards de francs Cfa par la faute de Jean-Louis Beh Mengue. On y fait mention explicitement des opérations de recouvrement auprès des principales entreprises de téléphonie mobile. Orange et Mtn Cameroun étaient sanctionnées pour manquement aux cahiers de charges. Plus de 4 milliards Fcfa pour Orange et un peu plus de 500 millions Fcfa pour Mtn.  Selon l’avocat de l’ex-Dg, Me Claude Assira, les charges  retenues au départ contre son client portaient sur un présumé détournement de plus de 18 milliards Fcfa. Cette somme a été ramenée, au fil de la procédure à un peu plus de 4 milliards Fcfa.
Toutefois, Jean-Louis Beh Mengue  qui a passé près de 18 ans à la tête de l’Art. A en croire son conseil, le rapport du Consupe, avant d’être adressé au Tcs, devrait faire l’objet d’un examen préalable par le Conseil de discipline budgétaire et financière (Cdbf) de ce ministère. L’organe devant lequel Jean-Louis Beh Mengue devait se défendre au cours d’un exercice contradictoire. Ce qui, d’après Me Assira, n’a pas été le cas. Jean-Louis Beh Mengue est appelé à répondre directement devant le Tcs, à qui le dossier a été transmis.

Interdiction de sortir du territoire

Jeudi dernier sur les réseaux sociaux, un message porté attribué au commissaire divisionnaire, Enyegue Mbolong, chef de division des enquêtes au Tcs et au procureur général près le Tcs, Aimée Justine Ngounou, en date du 09 juin 2017,  fait savoir que « toutes les mesures doivent être prises, jusqu’à nouvel ordre, en vue d’interdire le nommé Jean-Louis Beh Mengue de sortir du territoire ». La machine judiciaire est donc visiblement en branle contre Beh Mengue. Ceci après le décret du 08 juin dernier, mettant fin à ses fonctions à la tête de l’Art.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP