Lundi, 17 December 2018
Accueil quotidien mutations chronique Je suis celui qui est !

Je suis celui qui est !

232
- Publicité -

Dans les cieux politico-administratifs camerounais j’ai établi mon règne, forgé mon glaive et élevé mon trône sur un amoncellement d’impudicité.

Par Bibou Nissack*

J’ai ensuite campé le lieu de ma place forte en y bâtissant une forteresse voulue imprenable et depuis laquelle je commande à tous les confins de mon royaume. Bien que désormais certaines contrées essaient de se soustraire de la férule de mon emprise, jugée par trop néfaste, cela n’est rien car tant que le bourg hébergeant ma forteresse respire alors le pays vit. Je suis tout entier possédé par cette ivresse du pouvoir aux relents éternitaires, passion que je cultive assidument, car « ne dure pas au pouvoir qui veut mais qui peut ». Or moi je peux car je suis celui qui est ! Je feins, au point d’y croire moi-même, être épris de paix et d’intérêt général.

Mais en vérité, en vérité je vous le dis, je suis un ignivome belliqueux, mon sort individuel est le sort au dessus de tous les sorts collectifs. Mon administration céleste opère par impéritie, aussi mes anges, archanges, et chérubins œuvrent-ils ardemment à étoffer leur CV pour postuler avec succès au statut de démons dignes du plus torride des enfers. Chapeautée par de nombreux ministres du culte qui m’est voué, ma céleste administration ne dispose que d’une poignée de « créatures » réellement aptes au statut de ministre. L’impudicité évoquée plus haut me donne le courage veule de faire retomber sur les autres les conséquences et les causes de mes manquements personnels.

« L’enfer c’est les autres » !? Alors mon entourage, pauvre de lui, sera mon fusible ; d’autant plus que j’ai appliqué le premier principe de la création humaine à mon entourage en le faisant à mon image. Je suis donc en un sens mon entourage et mon entourage est moi « solidairement », mais cela ne doit filtrer à aucun prix. Mon nom psalmodié en mantra élogieux procure au « psalmodieur » sa céleste part de perpétuité en ministre, directeur ou chef de service, Dg, Sg, sénateur/député, PCA, voire de tâcheron.

Oui heureux celui qui me loue à la criée, il recevra en partage une part de mon royaume car à créateur éternel, créatures éternelles en « postes ». Oui ainsi sera-t-il car ce qui est en haut, que je suis, est comme ce qui est en bas, qu’elles sont hiérarchiquement. Comme toute étoile morte ayant franchie le cap de la naine blanche, je suis un trou noir institutionnel dévoreur de mondes, le caveau d’espoirs déçus et sommairement exécutés sur la place publique. Je suis le problème des problèmes, le mal des maux. Je crée donc sans-cesse des problèmes, et avec un aplomb consommé j’en fais de-suite un motif de perpétuation de mon règne.

Il y a la paix du fait des masses assoupies? C’est mon trophée ! La guerre survient par mon inconduite ? Je la dénonce et sollicite sur cette base l’affermissement de mes soutiens. Louez-moi davantage pour que la paix revienne ! Je n’ai pas de bilan élogieux à promouvoir ? Très bien, alors je vous demande de me donner l’occasion d’en avoir un en me gardant comme seigneur! Je suis l’as de cette logique centrifuge vicieuse où tout m’est invariablement utile et opportun par pure démagogie. Cet odieux raisonnement par l’absurde me laisse ainsi savourer mes rares réussites et capitaliser par alchimie mes innombrables échecs. Ma moyenne est ainsi assurée en toute circonstance.  Je suis l’éternel (au) pouvoir et celui des armées, je ne souffre d’aucune concurrence devant ma face ! Vous n’aurez d’autres dieux que moi, car je suis un dieu jaloux… Ainsi parla « celui qui est » vendredi dernier. *JURISTE D’AFFAIRES

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP