Vendredi, 20 Septembre 2019
Accueil quotidien mutations politique Paul Biya en Italie : Economie et éducation au menu 

Paul Biya en Italie : Economie et éducation au menu 

968
- Publicité -

 

Prévu,  la signature d’un accord de coopération entre universités camerounaises et italiennes

Par Ludovic Amara

Le couple présidentiel a quitté le Cameroun  samedi 18 mars dernier en direction de Rome en Italie. A l’invitation du gouvernement italien, le président Paul Biya va effectuer une visite d’Etat de deux jours – 20 au 22 mars – marquée par de nombreuses rencontres avec les responsables de ce pays d’Europe. D’après la présidence de la République du Cameroun, le chef de l’Etat est accompagné de son épouse, mais également d’une suite officielle composée des ministres LeJeune Mbella Mbella (Relations Extérieures), Louis Paul Motaze (Economie, Planification et Aménagement du territoire), Emmanuel Nganou Djoumessi (Travaux publics), Jacques Fame Ndongo (Enseignement Supérieur) ; des Chargés de mission   Hamadou Moustapha  et Mengot Victor Arrey-Nkongho.  Font également partie du déplacement, Paul Elung Che (délégué auprès du ministre des Finances chargé du Budget), Joseph Le (directeur adjoint du Cabinet civil) et des Conseillers spéciaux Luc Sindjoun et le Contre-amiral Joseph Fouda.

La composition de cette délégation laisse très peu de doute sur le contenu des échanges avec la partie italienne, comme l’a déjà révélé les nombreux contacts ces dernières semaines à Yaoundé. En effet, il s’est tenu le 10 mars dans la capitale camerounaise, la 3e session du Comité ad hoc d’orientation et de suivi des ressources de l’annulation de la dette du Cameroun vis-à-vis de l’Italie. L’on a ainsi appris au sortir de cette réunion entre le ministre Motaze de l’Economie et l’ambassadrice Samuela Isopi que « la créance annulée était de 99,3 milliards de Fcfa et qu’en annulant cette dette, l’Italie a souhaité que ces ressources soient consacrées   au développement du Cameroun ».

Les deux sont parties ont convenu que lesdites ressources vont être principalement affectées à des projets de développement dans la région de l’Est, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation et du développement rural. L’autre domaine qui va concentrer les échanges est l’éducation, dans sa composante enseignement supérieur. Ce qui explique d’ailleurs la présence dans la délégation camerounaise du ministre de l’Enseignement supérieur, pas très familier des déplacements du chef de l’Etat. La coopération universitaire entre les deux pays s’est renforcée ces dernières années. Un accord en huit points va d’ailleurs être signé entre les universités d’Etat du Cameroun et le président de la Confédération des recteurs des universités italiennes. Ce document prévoit par exemple que « les universités italiennes et camerounaises s’engagent à encourager le retour des diplômés de la diaspora camerounaise en Italie et leur intégration au Cameroun pour renforcer le développement scientifique, technologique et économique du pays ».

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP