Jeudi, 17 Octobre 2019
Accueil quotidien mutations politique Insolites:Le bêtisier du dialogue

Insolites:Le bêtisier du dialogue

84
- Publicité -

Autour de ces assises, certains faits et gestes ont arraché des sourires.

Par Cyril Marcel Esissima

Au regard de la qualité des participants, le Grand dialogue national (Gdn) qui s’est achevé le 04 octobre dernier à Yaoundé a donné le ton en termes de niveau des échanges. Seulement, à côté de ce sérieux de pape, des faits et gestes de certains acteurs ont contribué à détendre l’atmosphère par leur caractère drôle.

Annoncé pour résoudre prioritairement la crise anglophone, le Gdn a failli être pétri du tout-venant. C’est ainsi que l’artiste-chanteur, Longue Longue, a tenté de jouer les trouble-fêtes en demandant à un parti politique de porter à l’ordre du jour des débats la restitution de son « passeport détenu par les autorités compétentes ». Malheureusement pour le chanteur, ses jérémiades n’ont pas été entendues, ceci malgré le caractère « inclusif » du Gdn. Longue Longue a sorti en parallèle une chanson très dansante baptisée « Dialogue national », morceau dans lequel il invite tous les leaders politiques à participer à ces assises.

L’autre fait, c’est ce qu’on a appelé « l’argent de taxi » des consultations qui ont précédé le Gdn. Le nerf de la guerre. Illustration parfaite avec la sortie du trésorier général du Conseil national de la jeunesse du Cameroun (Cnjc). Par un communiqué daté du 20 septembre dernier, Claude Michel Mbom a décrié « la gestion de cet argent » par la présidente nationale de l’institution. Aussi a-t-il cru devoir appeler cette dernière au respect des textes régissant l’organe, notamment l’article 36 qui fait du trésorier général « le gardien du patrimoine financier et matériel du Cnjc ». Une erreur qui lui vaudra, cinq jours plus tard, une suspension de « trois mois éventuellement renouvelable », par le ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique (Minjec), Mounouna Foutsou.

Cet événement historique aura également permis de rire quelque peu de la girouette opérée par Jean Jacques Ekindi, le leader du Mouvement Progressiste (Mp). Ce dernier a en effet annoncé avec colère, son retrait du Gdn, avant de se raviser 24h après. Célestin Bedzigui, président du Parti de l’alliance libérale, se sera également illustré dans une vidéo où on le voit exprimer son courroux lors des travaux en commission.

Au registre musical, à côté de Longue Longue, le public a été surpris de découvrir une autre chanson inspirée de cette grande palabre. Surtout que c’est Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale (Minat) qui en est l’auteur. Lui dont on connait le ton martial à l’égard des bandes armées. Disponible pour l’instant en audio uniquement sur YouTube, la chanson est intitulée « The prodigal son ». L’auteur y a réuni sa famille pour célébrer la paix recherchée par Paul Biya à travers le Gdn.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP