Dimanche, 8 December 2019
Accueil quotidien mutations societe Insécurité alimentaire: 1,1 million de personnes victimes au Cameroun

Insécurité alimentaire: 1,1 million de personnes victimes au Cameroun

159
- Publicité -

La secte Boko Haram, les refugiés venant de la République Centrafricaine et du Nigeria, et la crise qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont sérieusement impacté l’économie du Cameroun.

Par Jenner Onana

Ces crises ont pour corollaires la faim et la malnutrition, dans et en dehors des zones sinistrées. En effet, selon une analyse cadre harmonisé effectuée au mois de mars 2019, 1,1 million de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire au Cameroun. C’est pour inverser cette tendance que le ministère de l’Agriculture et du Développement rural(Minader), en partenariat avec le gouvernement des Etats-Unis à travers l’Usaid Fewsnet, a ouvert un atelier le 16 septembre dernier à Yaoundé. L’objectif des assises qui vont durer trois jours, consiste à « découper le Cameroun en zones de moyenne existence ». La démarche, selon le Minader, « permettra d’évaluer l’insécurité alimentaire au Cameroun, surtout d’apporter les résultats appropriés et efficaces pour éradiquer la famine et l’insécurité alimentaire », a déclaré Gabriel Mbairobe.k
Le découpage du Cameroun en zones de moyenne existence permet, apprend-on, de savoir la qualité et la quantité d’aide que les pouvoirs publics doivent apporter aux populations nécessiteuses, étant donné que celles-ci seront regroupées selon leurs besoins et de leurs profils.
Faut-il le rappeler, « il y a deux ans que le Cameroun s’est arrimé au processus cadre harmonisé d’identification et d’analyse des zones à risque et des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle », a souligné le Minader.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP