Lundi, 6 Avril 2020
Accueil quotidien mutations societe Hubert Fils Nyobe:l’espoir de Matomb

Hubert Fils Nyobe:l’espoir de Matomb

157
- Publicité -
Le nouveau maire Pcrn a la lourde charge de sortir sa communauté de la précarité.
Par Paulette Ndong
C’est fait. Hubert Fils Nyobe est officiellement le maire de la commune de Matomb. Le magistrat municipal du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) a été installé le 16 mars dernier par le préfet du département du Nyong et Kéllé, Peter Tieh Nde. Une cérémonie meublée de  joie mais également ponctuée de nombreux de conseils. «Vous êtes officiellement installés ce jour [lundi 16 mars 2020]. Ton équipe et toi, vous devez œuvrer pour le développement de votre localité et veiller au bien-être des populations», insiste le préfet. Ces propos du «chef de terre» sont acclamés par la foule. Les applaudissements et les youyous imposent une pause à l’orateur.

Après ce soutien de la population, Peter Tieh Nde va énumérer quelques chantiers comme l’électrification de tous les villages de l’arrondissement de Matomb, la construction de plusieurs forages, des écoles, des centres de santé et l’entretien des routes. Des réalisations qui ne sont pas inconnues du magistrat  municipal. «Avec mes collaborateurs, nous allons nous concerter et définir ensemble la feuille de route», explique Hubert fils Nyobe.  Selon le remplaçant de monsieur Nyobe Nyobe, la commune dont il a désormais la charge est éligible depuis 2012 au financement du Programme national de développement participatif (Pndp) phase II. « Et le Plan communal de développement (Pdc) de Matomb est un outil d’impulsion, d’orientation, et de soutien aux actions concertées de développement socio-économique, culturel et sportif en adéquation avec les orientations nationales présentées dans le document de stratégie pour la croissance et l’emploi (Dsce) a été actualisé », rassure cet ingénieur de génie civil.

Le nouvel exécutif composé également du 1er adjoint Marcel Junior Mandeng et du 2e adjoint Anne Léocadie Ngo Mbogol sait que les populations attendent beaucoup de lui. Les problèmes d’éducation, santé précaire, enclavement des routes et les difficultés d’accès à l’électricité et à l’eau potable doivent trouver des solutions.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP