Mardi, 23 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations sante Hépatite C:traitement 150.000 Fcfa au lieu de 360.000 Fcfa

Hépatite C:traitement 150.000 Fcfa au lieu de 360.000 Fcfa

152
- Publicité -

Ce coût est valable dans le cadre du mois camerounais de lutte contre hépatites virales lancé le 27 juillet dernier.
Par Guy Martial Tchinda
Le 28 juillet dernier s’est commémorée la Journée mondiale de lutte contre les hépatites virales. Cette journée qui s’observe depuis 2011 a pour but de faire comprendre que ces maladies constituent un problème de santé publique et aussi de renforcer les mesures de prévention et de prise en charge à travers le monde.
Au moment où la communauté internationale célèbre cette journée cette année, la situation de ces maladies est inquiétante au Cameroun. A juste titre, la prévalence nationale de l’hépatite B, selon l’Enquête démographique et de santé (Eds) réalisée en 2011, est de 11,9% pour les tranches d’âge allant de 15 à 59 ans. Cette prévalence est plus accrue dans la région de l’Extrême-Nord où elle atteint 17,7%. L’hépatite B est une maladie qui se comporte comme le Vih car, elle n’est pas encore curable. Dès lors le traitement existant qui coûte 2500 Fcfa par mois a pour vocation de stabiliser l’état du patient.
Quant à l’Hépatite C, elle touche environ 1,3% de la population. Même si cette pathologie est curable, le coût de traitement n’est pas à la portée de toutes les bourses. « En 2010, le traitement n’existait pas encore au Cameroun. Le seul qui existait à l’époque était un injectable à base d’interféron dont une ampoule coûte 160.000 Fcfa par semaine. Or le traitement durait un an ou plus pour un résultat médiocre dont le succès est évalué à 50 ou 60% », affirme Pr Magloire Biwole, inspecteur général au ministère de la Santé publique (Minsanté), par ailleurs gastro-entérologue. Et de poursuivre : « en 2017, la cure contre l’hépatite C varie entre 300.000 et 360.000 Fcfa ».
Dans le cadre du mois camerounais de lutte contre l’hépatite virale lancé le 27 juillet dernier, ce prix total de la prise en charge de l’hépatite C a été ramené 150.000 Fcfa.
Toutefois ces maladies peuvent être évitées par la vaccination, la non-utilisation des objets tranchants souillés, l’utilisation des préservatifs lors des rapports sexuels entre autres.

 

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP