Samedi, 15 December 2018
Accueil quotidien mutations sport Elections à l’Acnoa: Palenfo Lassana court seul

Elections à l’Acnoa: Palenfo Lassana court seul

376
- Publicité -

L’intendant général est candidat à sa propre succession ce jour à la présidence de l’Acnoa après la disqualification de Kalkaba.

Par Guy Hyacinthe Owona

Aucun coup de canon n’a été lancé hier à la suite du recours effectué en faveur du Camerounais Hamad KalkabaMalboum. C’était lors de la tenue de la 17ème session de l’assemblée ordinaire l’association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa). Après sa disqualification lors de la session du comité exécutif, joint au téléphone le lundi 8 mai dernier par un confrère, Emmanuel Tataw, le responsable en charge de la communication du président candidat camerounais s’attendait à une « fumée blanche », au sortir de l’Ag. « Ce n’est pas encore une décision valide. Il faut attendre le verdict de l’assemblée générale », a-t-il indiqué.

Malgré les tentatives effectuées le mardi 9 mai, difficile de contacter les Camerounais présents à Djibouti pour en savoir plus. Jusqu’ici, rien n’a changé. Le comité exécutif reprochait au vice-président de l’association internationale des fédérations d’athlétisme (Iaaf) depuis 2015 « la mise à disposition par le gouvernement camerounais des fonds pour le financement de sa campagne et le lobbying mené par le Cameroun auprès des autres Etats membres pour le soutien de sa candidature ». Ce que la réunion a qualifié de violation du Code éthique de cette institution. Le président de la Confédération africaine d’athlétisme (Caa) a été à cet effet « suspendu de toutes les activités au sein du mouvement olympique en Afrique, le temps de finir les investigations ».

Les enjeux

Le président du comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) qui bénéficie de 40 ans d’expérience au service du sport, comptait pourtant faire de l’Acnoa, un moteur du développement du sport et de la promotion de l’olympisme en Afrique. Il souhaitait mettre l’Acnoa à tous temps au service du mouvement olympique et sportif et des comités nationaux olympiques.

Lors de sa présentation de la candidature le 7 mars dernier au Ministre des Relations extérieurs (Minrex) Lejeune MbellaMbella, il a décliné sa mission en cinq axes majeurs. D’abord : rétablir la confiance par la vérité et la transparence, d’orienter la démarche de son équipe vers un engagement pour la grandeur du sport, renforcer les partenariats stratégiques avec les acteurs clés du mouvement olympique et sportif africain et international. Avec son équipe, il a voulu faire connaitre la marque Acnoa, lui donner une image jeune, dynamique, performante, authentiquent africaine. Cette fois, Palenfo Lassana son challenger en 2005, est seul sur le starting-block.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP