Dimanche, 27 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations politique Assemblée nationale : le Sdf tente de modifier le bureau

Assemblée nationale : le Sdf tente de modifier le bureau

1811
- Publicité -

 

Le groupe parlementaire Sdf, le parti de Ni John Fru Ndi réclamait un anglophone comme premier vice-président

Par Pascal Dibamou

La plénière consacrée à l’élection des membres du bureau de l’Assemblée nationale s’est tenue hier à l’hémicycle de Ngoa Ekelle. Deux plénières séparées de quinze minutes a conduit à l’élection de Cavaye Yeguié Djibril. Elle s’est tenue à la deuxième plénière au cours de laquelle il a obtenu 147 voix et 20 abstentions. Parmi les députés s’étant abstenus de voter, se trouvent ceux du groupe parlementaire Sdf qui ont bloqué l’avancée des travaux pendant près d’un quart d’heure.

En fait, ce groupe protestait contre le refus du doyen d’âge Enow Tanjong de donner la parole au député sdf Wilfried Fusi Naamukong pour qu’il lise au perchoir la motion d’ordre dans lequel ce dernier demandait que le premier vice-président du bureau de la chambre soit l’expression anglophone. Alors le poste de Hilarion Etong devrait être mis aux enchères.

S’ensuivra alors un vacarme assourdissant. Les deux groupes parlementaires vont s’échanger des mots durs. Certains vont même voler bas. «Il n’y a pas de discussion ici. Viens ici, si tu es fort. Respectez le règlement intérieur.  Depuis  une vingtaine d’années que je suis à l’Assemblée nationale, je n’ai jamais entendu qu’il y a débat sous la présidence du bureau d’âge », peut-on entendre les députés prononcer.

Devant un tel spectacle d’injures, Cavaye Yéguié Djibril va tenter une première médiation, qui se soldera par un échec. Au même moment, le président du groupe parlementaire Rdpc, Bernard Ndongo Essomba, profitera d’un moment d’inattention pour présenter la candidature du lamido de Mada dans le Mayo Sava, Cavaye Yeguie Djibril, grâce à un micro baladeur, puisque le service technique avait coupé les micros au niveau du perchoir.

Le poing levé au ciel, Cavaye, en allant retrouver son siège, va acquiescer au standing ovation de ses camarades du parti. C’est lors de sa deuxième médiation avec les députés Sdf que le doyen d’âge va suspendre la plénière pour 15mn.

Si certains députés Rdpc trouvent que l’attitude de leur homologue  du Sdf est « une façon de se faire voir », il reste que ces derniers indiquent s’appuyer sur une disposition du réglementaire intérieur. D’où, à la reprise de la seconde plénière, le député Sdf, Wilfried Fusi Naamukong, sera autorisé à lire sa motion d’ordre. Celle-ci sera simplement rejetée par la majorité obèse du Rdpc.

Au Senat, Marcel Niat Njifenji et l’ensemble des membres du bureau ont été reconduits. Contrairement à l’Assemblée nationale, l’élection s’est déroulée dans l’hémicycle du palais des congrès sans que les portes ne claquent de façon volubile.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP