Mardi, 14 Août 2018
Accueil quotidien mutations education Ghislaine Nathalie Bissa Ntap: »Nous allons aider les étudiants à créer leurs entreprises »

Ghislaine Nathalie Bissa Ntap: »Nous allons aider les étudiants à créer leurs entreprises »

225
- Publicité -

La promotrice de l’Ifcm présente l’importance de son institution qui ouvrira ses portes en novembre prochain.
Par Guy Martial Tchinda

Que signifie Ifcm ?
Ifcm signifie Institut de formation en céramique et en stylisme modélisme. Comme son nom l’indique, c’est une institution de formation professionnelle dans les arts céramiques, en stylisme modélisme, et avec un nouveau partenaire en programme multimédia. Le programme d’études proposé par l’Ifcm est réparti sur trois ans et comprend des cours théoriques, des travaux dirigés et des stages en milieu professionnel.

Qu’est-ce qui vous a motivé à créer une telle institution ?
La première motivation c’est que je suis artiste céramiste à la base. Après ma formation, j’avais décidé de travailler dans le volet bijouterie. Je me rends compte aujourd’hui, en vendant mes bijoux en céramique que c’est un secteur rentable et souhaite partager mon expérience avec les autres. L’autre raison c’est que le Cameroun regorge de nombreuses matières premières qui peuvent être exploitées pour accroître son économie et l’autonomisation des populations. Mais, la majorité de la population n’a pas l’expérience requise.

La filière ‘’céramique’’ reste peu connue et moins valorisée au Cameroun. Où trouvez-vous les enseignants et que deviennent vos diplômés ?
Les enseignants sont déjà disponibles et ce sont des Camerounais. En ce qui concerne nos étudiants, nous allons créer une entreprise qui va employer les meilleurs. Et ceux qui ne voudront pas de cette offre pourront s’installer à leur compte, puisqu’ils seront déjà opérationnels. Nos partenaires nous donnent également un coup de main pour leur insertion socioprofessionnelle. Bref, nous allons les aider à créer leurs entreprises et dès lors, ils vont employer les autres.

Ce qui va multiplier les emplois et occuper un grand nombre de personnes. Nous nous sommes rendu compte que les études universitaires n’arrivent plus à nourrir les apprenants. Il y a de nombreux diplômés qui ne savent rien faire. Alors qu’une bonne formation professionnelle comme celle que nous proposons leur permettrait de s’auto-employer. Cette institution permettra également de valoriser les produits locaux qui sont très abondants dans notre pays, mais aussi de développer son industrialisation.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP