Jeudi, 12 December 2019
Accueil quotidien mutations environnement Gestion forestière durable: 96 motos remises aux chefs de postes forestiers

Gestion forestière durable: 96 motos remises aux chefs de postes forestiers

348
- Publicité -
La cérémonie présidée par le ministre Jules Doret Ndongo le 20 juin à Yaoundé vise à réduire la pression sur la biodiversité.
Par Adrienne Engono Moussang
La remise du matériel roulant aux chefs de postes forestiers n’avait plus eu lieu depuis 2009. Ce qui a ouvert les portes à l’exploitation anarchique des ressources naturelles. « Depuis mon arrivée à la tête du ministère des Forêts et de la Faune, l’attention a été portée sur l’aggravation de l’exploitation illégale des produits forestiers et fauniques. Suite à des descentes sur le terrain, aux enquêtes et à la lumière des sommiers des infractions, nous nous sommes rendus compte qu’il est impossible de stopper véritablement le phénomène sans améliorer les conditions de travail de nos collaborateurs », explique Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune. Le ministre qui a remis 96 motos neuves aux chefs de postes forestiers (prioritairement ceux de chasse) ciblés particulièrement dans sept des dix régions représentant les grands bassins de production forestière qui sont également les principaux couloirs d’évacuation des produits du Cameroun.
Le ministre a soutenu que, parce que  le secteur forestier est le troisième en termes de contribution au Produit intérieur brut (Pib), il a besoin de la mobilisation de tout le monde. « Ce n’est donc pas l’acquisition des motos que nous célébrons. Nous réaffirmons devant vous notre volonté ferme de lutter contre les atteintes sur la biodiversité.» Le matériel remis a coûté presque 384 millions Fcfa sur financement du Fonds spécial de développement forestier. Le ministre a profité de l’occasion pour lancer un appel afin d’équiper les 300 postes forestiers qui n’ont pas pu l’être le 20 juin dernier.
L’exploitation des espèces ne respecte aucune norme alors que le Cameroun est signataire de plusieurs conventions internationales en matière de gestion durable des ressources forestières et fauniques Convention sur le commerce des espèces en voie d’extinction (CITES), la Convention sur la biodiversité, ainsi que celles la lutte contre le changement climatique, principalement l’Accord de Paris signé en 2015 lors de la 21e Conférence des parties (Cop21), entre autres. Il faut noter que le changement climatique dépend de la préservation de la forêt, très importante pour la séquestration du carbone.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP