Vendredi, 18 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations societe Fotokol:cinq assaillants de Boko Haram neutralisés

Fotokol:cinq assaillants de Boko Haram neutralisés

499
- Publicité -

L’armée camerounaise a également perdu deux hommes au cours d’une attaque de leur poste dans la nuit du 25 au 26 mai dernier.

 Par Jacques Kaldaoussa

Des terroristes de la secte nigériane Boko Haram ont attaqué le poste militaire avancé de Soueram, dans l’arrondissement de Fotokol, département du Logone et Chari dans la nuit du lundi 25 mai au mardi 26 mai 2020. Selon de sources militaires, au cours de violents combats ayant duré plus d’une heure, les soldats camerounais en faction ont mis en déroute les assaillants, neutralisant cinq d’entre eux. Par contre, deux soldats camerounais de la force multinationale mixte sont tombés les armes à la main. Les Boko Haram ont emporté plusieurs armes et incendié le poste militaire. Selon une source ayant requis l’anonymat, les assaillants avaient même occupé temporairement le poste avant d’être mis en déroute par les éléments du Bataillon d’intervention rapide (Bir) venus en renfort depuis Fotokol. «Tout porte à croire que le poste militaire a été visé par les Boko Haram probablement pour s’emparer des armes et reconstituer leur arsenal de guerre. Au-delà des deux militaires décédés, on a enregistré aussi plusieurs blessés dans nos rangs», confie une source sécuritaire anonyme.

C’est la énième fois que la base du sous-secteur numéro 1 de la force multinationale mixte est attaquée par les djihadistes. Le 14 septembre 2019, cinq militaires camerounais ont perdu la vie dans une précédente attaque surprise dans cette localité régulièrement en prise à la menace Boko Haram. Dans la nuit du 17 mars 2017, ledit poste a fait l’objet d’une tentative d’attaque de la part de présumés Boko Haram qui ont été énergiquement repoussés. L’on avait alors enregistré deux blessés notamment les matelots Arnaud René Mekongo Ntouda et Christian Ayissi Ngono, blessés respectivement par balles à la jambe et au bras.

Cette autre attaque vient conforter la thèse selon laquelle Boko Haram signe son retour en force avec des incursions et attaques quasi-quotidiennes.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP