Vendredi, 27 Novembre 2020
Accueil quotidien mutations sport Ahmad Ahmad:le nouvel homme fort de la Caf

Ahmad Ahmad:le nouvel homme fort de la Caf

1673
- Publicité -

A 54 ans,  il  est  le  sixième  patron  de  l’instance  faîtière  du  football africain.

Par Désiré Domo

Beaucoup  ne  l’ont  pas vu venir.  Il  y  a  quelques mois  pourtant,  il  officialisait  ses  ambitions  de  déloger  Issa  Hayatou.  Chose promise,  chose  due.  Ahmad Ahmad  est  le  nouveau  patron de la Confédération  africaine  de football  (Caf).  Il  a  battu  le  Camerounais Issa  Hayatou hier au terme  de  l’assemblée  générale élective,  tenue  à  Addis  Abeba,  en  Ethiopie.  Le  Malgache  a  obtenu  les  suffrages  de  34  des  54  fédérations  que  compte l’Afrique.  Le  quinquagénaire  présidera  désormais  aux  destinées de  la  Caf  pour  les  quatre  prochaines  années  (2017-2021). Si  le  nouveau  patron  de  la  Caf  découvre  ce  poste  pour  la  première  fois,  il  est  important  de  rappeler  qu’il  ne  vient  pas  d’effectuer  ses  premiers  pas  dans le  domaine du management du football.  Il  officie  actue lement  comme  président  de  la  Fédération  malgache  de  football.  C’est  d’ai leurs  le  troisième  mandat  qu’il  effectue  à  la  tête  de  l’instance   faîtière  du  ballon  rond malgache. C’est  à  Marrakech (Maroc),  en  2013, qu’Ahmad Ahmad sort du bois.  De  fil  en  aigui le,  il  est  élu  au  comité  exécutif  de  la  Caf en  tant  que  représentant  de  la  zone  sud  aux  dépens  du  Sud-Africain  Danny  Jordan.  Une  victoire  surprise  au  second  tour du  scrutin.  Ancien  ministre  des  Sports  de  Madagascar,  mais aussi  de  la  Pêche,  l’actuel  sénateur  a  souvent  été  contesté pour  la  qualité  de  la  gestion  du  football  de  son  pays. Pendant  la  course  à  la  présidence  de  la  Caf,  Ahmad  Ahmad  a déroulé  sa  feuille  de  route  aux  siens.  Il  a  placé  sa  candidature sous le  signe de la transparence.  Car,  lui  qui  affirmait  disposer des  voix  de  la  Cosafa  (le  bloc  des  fédérations  d’Afrique  australe)  a  mis  en  avant  quelques  idées  fortes  qu’il  devra  maintenant  concrétiser.  Il  s’agit  notamment  de  l’intégration complète  des  fédérations  dans  la  stratégie  globale  de  la  Caf, de  la  transparence  totale  dans  les  mouvements  financiers  et transactions  commerciales,  ainsi  qu’une  place  accrue  aux  anciens  du  football  africain.  Comment  oublier  le  débat  sur  la Coupe  d’Afrique  des  nations  (Can)  de  football  et  sa  programmation,  qu’il  annonce  comme une de ses préoccupations majeures  durant  son  mandat.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP