Lundi, 19 Février 2018
Accueil quotidien mutations economie Jean Claude Atanga Bikoe : »Il y a une lenteur dans le paiement des décomptes »

Jean Claude Atanga Bikoe : »Il y a une lenteur dans le paiement des décomptes »

105
- Publicité -

L’administrateur du Fonds routier donne les raisons qui plombent l’exécution des travaux en la matière.
Par Marthe Ndiang

Qu’est ce qui explique le déploiement du Fonds routier à Douala ?
La raison d’être c’est que, comme mécanisme de financement de l’entretien routier, l’administrateur du fonds routier et le Fonds routier dans son ensemble se doivent de se préoccuper de la satisfaction des prestataires et de tous les acteurs qui travaillent avec le Fonds routier. Nous avons compris qu’il y avait un gros problème de communication entre le Fonds routier et ces acteurs. Et ces difficultés de communication étaient liées, en grande partie, à la méconnaissance des mécanismes et des procédures du Fonds routier, voire des procédures de tous les autres acteurs. C’est pour cela qu’un guide a été conçu pour répondre de manière générale et, dans un seul document, aux besoins d’informations des différents acteurs qui travaillent avec le Fonds routier.

Quelles sont les missions du fonds routier ?
Le Fonds routier a deux missions qui sont comme deux bras. Le premier bras c’est mobiliser les ressources et les sécuriser pour l’entretien routier. Le deuxième bras c’est financer l’entretien routier à partir de ces ressources qui ont été mobilisées et sécurisées.

Une grande partie de ce réseau routier, notamment le réseau routier prioritaire n’est pas entretenu. Pourquoi ?
Les raisons sont multiples. Et comme vous pouvez l’imaginer, cette question dépasse très largement le cadre du Fonds routier. Parce que, entre autres problèmes évoqués ici à Douala qui concernent les prestataires, il y a la lenteur observée dans le payement des décomptes. Cela est dû à des problèmes de trésorerie. C’est conjoncturel. Seulement, ce n’est pas le seul problème. Il y a aussi notre tissu de petites et moyennes entreprises. Je ne vais pas les caractériser.

Mais si vous observez que les routes ne sont pas entretenues, en général c’est parce que l’entretien routier est privatisé. C’est-à-dire qu’on lance des appels d’offre et on recrute des entreprises pour réaliser les prestations d’entretien. Donc, si elles ne sont pas correctement faites, ce n’est pas dû au manque d’argent. Il peut aussi arriver que ces entreprises n’aient pas toujours les moyens matériels et humains pour leur permettre de faire les travaux correctement, suivant les cahiers de charges qui les sont confiés lors de la signature des contrats.

On a entendu parler d’une migration vers un fonds de 2ème génération. De quoi s’agit-il exactement ?
Le fonds de 2ème génération suivant la classification des fonds, c’est d’abord partir d’un fonds actuel qui est centralisé, dans lequel le Fonds routier ne bénéficie pas encore de toute l’autonomie nécessaire pour sa pleine évolution et expansion. En visant un fonds de 2ème génération, le gouvernement a l’ambition de confier au Fonds routier plus de moyens financiers, plus d’autonomie financière, dans la mobilisation des ressources et plus de responsabilités en termes d’assistance, d’encadrement des prestataires et des autres acteurs. Voilà comment les autres fonds routiers dits de 2ème génération fonctionnent.

D’où proviennent les ressources financières nécessaires à l’entretien routier ?
Il y a la redevance de l’usage de la route qui est une part importante de la taxe spéciale sur les produits pétroliers. Ça veut dire que, chacun de nous, en payant le carburant ou en empruntant un car de transport en commun, contribue au financement de l’entretien routier. Jusqu’en 2016, ça représentait environ 75% de la ressource dédiée à l’entretien routier. Mais à côté de ça, il y a les ressources provenant des péages, les ressources provenant des amendes sur des pesages routiers et il y a le budget de l’Etat, qui varie suivant les années. Ce n’est pas une donnée fixe.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP