Lundi, 9 December 2019
Accueil quotidien mutations economie Flux financiers illicites: 4200 milliards de Fcfa de perdu en neuf ans pour le Cameroun

Flux financiers illicites: 4200 milliards de Fcfa de perdu en neuf ans pour le Cameroun

1465
- Publicité -
Flux financiers illicites

Les différentes institutions spécialisées dans la finance internationale déplorent d’énormes pertes pour l’Afrique. Les Etats africains proposent une approche adaptée aux réalités du continent pour tenter de résoudre un problème d’envergure mondiale: Le flux financier illicite.

Par Lucien Bodo

Des experts issus de plus de 200 pays d’Afrique et les partenaires au développement –notamment l’Union européenne et le Giz- ont discuté à Yaoundé  du 24 au 26 mai dernier de la stratégie à adopter contre les flux financiers illicites (Ffi). Le ton grave des échanges associés aux chiffres vertigineux que présentent les institutions spécialisées en dit long sur l’ampleur du problème. 50 milliards de Dollars perdus en moyenne par le continent par an entre 2003 et 2012 (plus de 29 000 milliards de Fcfa).

Le Cameroun quant à lui en est à 7 milliards de Dollars de perte, soit environ 4 200 milliards de Fcfa. Un euphémisme, si l’on en croit le rapport de Global Financial Integrity, qui précise que ces chiffres pourraient être très en dessous de la réalité. En outre, selon le rapport du Panel de haut niveau sur les flux financiers illicites, l’Afrique a perdu entre 1970 et 2008 une somme estimée à 854 milliards de Dollars. Ce montant est équivalent à l’aide au développement reçue par le continent au cours de la même période.

Face à cette espèce de monstre géant à plusieurs bras, les économies africaines se trouvent fortement fragilisés et toutes les actions menées se heurtent à des difficultés diverses. Jusqu’à présent par exemple, les experts ne sont même pas encore parvenus à trouver une définition précise de ce phénomène. Par contre, l’on a déjà pu identifier les éléments qui le composent. Evasion fiscale, blanchissement d’argent, trafic de drogues, d’armes et de médicaments, corruption, détournements de fonds, etc. D’après Global Financial Integrity, les multinationales jouent également un rôle de premier plan dans les Ffi. L’organisme de recherche  indique par ailleurs que certaines de ces entreprises utilisent des pratiques illicites.

A titre d’illustration,  les factures commerciales falsifiées représentaient 68,8% des sorties illégales de capitaux en provenance d’Afrique sub-saharienne. Une evaluation faite entre 2003 et 2012.  Selon les estimations de la Commission économique pour l’Afrique (Cea), la falsification des prix a fait perdre aux pays africains  407 milliards de dollars. Une etude réalisée entre 2001 et 2010.

Banques

Un  autre  moyen d’évasion est l’exploitation illégale des ressources minières vendues en Europe sans paiement de la moindre taxe. Les banques sont par ailleurs les principales voies de transit. D’après les experts, 10 secteurs sont particulièrement frappés par le phénomène des Ffi. Il s’agit entre autresdes minerais, du cuivre, des vêtements, des fruits et noix, pétrole, ainsi que le fer et l’acier. Tous ces capitaux perdus entravent la capacité du continent à mobiliser des ressources internes. Seul gage pour remédier aux problèmes pressants de l’aggravation des inégalités sociales et d’autres priorités en matière de développement.

« Combattre ensemble les flux financiers illicites : une approche africaine pour un phénomène mondial ». Le thème de cette première rencontre du genre traduit d’abord l’idée d’une mutualisation des efforts pour l’Afrique. La rencontre a été organisée par les services du contrôle supérieur de l’Etat du Cameroun (Consupe), en qualité de secrétariat général de l’Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle (Afrosai). D’après le ministre délégué, Rose Mbah Acha Fomundam, il s’agit de « contextualiser les mesures prises pour endiguer le fléau ». Il faut être suffisamment armées pour contrer les flux financiers illicites.

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP