Dimanche, 8 December 2019
Accueil quotidien mutations economie Financement Bad: la Banque africaine de développement prête 187,804  milliards de Fcfa pour le secteur des transports

Financement Bad: la Banque africaine de développement prête 187,804  milliards de Fcfa pour le secteur des transports

1162
- Publicité -
Financement Bad

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Louis Paul Motaze et la Banque africaine de développement (Bad), représentée par Racine Kane  signe le jeudi 8 juin, deux accords de prêt. Un Financement Bad d’un montant global de 187, 804 milliards de F.cfa. Cette enveloppe représente 63% du coût total de la phase II du programme d’appui au secteur des transports (Past II). La quote-part du guichet Bad  est de 177,208 milliards de Fcfa. Le  Fonds Fad debourse 10,996 milliards de F.cfa. Toutefois le montant de la Bad pour cette phase représente la plus  gros jamais accordé au Cameroun depuis 1972 . Les interventions de la Bad au titre de la stratégie pays 2015-2020, couvrent le secteur des transports, l’agriculture et l’environnement, l’eau et l’assainissement, l’énergie et les Tic ainsi que le secteur de la gouvernance.

Past II

Le Past II comprend la réhabilitation et l’aménagement de plusieurs tronçons de nos infrastructures routières. Il s’agit de la réhabilitation de 241km allant de Yaoundé à Babadjou. Aussi, de l’aménagement de 53 km de la route bitumée entre Grand Zambie et Kribi. Le tronçon bitumé de 63 km entre Bogo et Pouss sera aussi aménagé. Le financement de la Bad va  permettre également la réalisation des infrastructures socio-économiques de base. De façon spécifique il y’aura la réhabilitation et l’équipement de huit écoles et lycées. Tout comme, la réhabilitation de 50 km de routes de désenclavement des bassins. Non sans oublier, la réhabilitation et équipements de deux structures, la construction des trois marchés, entre autres.

D’après le Minepat, « la Bad totalise des engagements cumulés évalués à environ 600 milliards de F.cfa, pour un portefeuille de vingt opérations orientées vers des objectifs du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (Dsce) ». Le financement de ce projet a déjà bénéficié du concours financier de la Banque Mondiale (Bm) d’un montant de 113,086 milliards de F.cfa.

Pascal Dibamou 

 

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP