Vendredi, 19 Avril 2019
Accueil quotidien mutations education Examens officiels:des enseignants défient le Minesec

Examens officiels:des enseignants défient le Minesec

997
- Publicité -

Malgré les assurances de la tutelle, ces examinateurs toujours sans argent menacent de boycotter les délibérations du baccalauréat annoncées dès ce jour, mercredi 12 juillet.

Par Mélanie Ambombo

«Le ministre des Enseignements secondaires informe la communauté éducative, que des informations circulent faisant état du non-paiement des intervenants aux examens et concours officiels de la session 2017. Face à ces allégations de nature à perturber la sérénité nécessaire au bon déroulement desdits examens et concours officiels, il tient à préciser que le paiement des vacations s’effectue phase après phase conformément aux instructions données aux délégués régionaux », peut-on-lire dans un communiqué radiopresse du Minesec.

Signé le mardi 11 juillet par Jean Ernest Masséna Ngallè Bibehe, ce « démenti » qui tombe à la suite de la réclamation de ces frais par des enseignants et relayé par la presse, présente néanmoins des contradictions. Même si le patron des Enseignements secondaires parle « d’allégations », il reconnait lui-même que « cette opération a cependant connu des retards significatifs dans les régions de l’Adamaoua du Centre et de l’Ouest ». Rassurant que toutes les mesures sont prises pour le paiement de ces droits, le Minesec ne communique malheureusement pas la date du début desdits paiements. En attendant, il invite ces enseignants à : « plus de vigilance et à poursuivre sereinement leurs activités ».

Et pour cette « poursuite sereine des activités », les présidents du jury des délibérations du baccalauréat de l’enseignement secondaire général ont été convoqués ce jour. Un communiqué du directeur de l’Office du baccalauréat du Cameroun (Obc), invite toutes les parties prenantes à cette phase de se présenter dès ce matin dans les centres d’examen pour la tenue effective de cette phase qui précède la publication des résultats.

Sauf que, les intervenants aux examens et concours officiels qui attendent toujours leur paiement ne décolèrent pas. Ces examinateurs menacent d’ailleurs de ne pas prendre part à ces délibérations si leurs droits ne sont pas payés. « Il n’y a pas eu de concertation spécifique mais chaque centre d’examen a organisé une réunion au cours de laquelle cette décision a été prise », informe un enseignant sous anonymat.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP