Samedi, 21 Juillet 2018
Accueil quotidien mutations education Etablissements privés:déjà dix-sept collèges scellés à Yaoundé

Etablissements privés:déjà dix-sept collèges scellés à Yaoundé

262
- Publicité -

Ils font partie des 81 écoles concernées par la mesure de fermeture du Minesec.

Par Audrey Perem (stagiaire)

Aux encablures de 11h vendredi 18 août dernier au quartier Odza dans la ville de Yaoundé, pour accéder au collège « La Sagesse », il faut faire preuve de subterfuge. La raison de tant de méfiance est la visite du délégué départemental du Minesec, qui a eu pour conséquence imminente la fermeture des portes du collège jusqu’à nouvel avis. Il est reproché à cet établissement privé non seulement la cohabitation avec le primaire et la maternelle, mais aussi un cadre non réglementaire (espace réduit), l’absence d’un titre de propriété. Vulgairement surnommé « 5 planches » parce que construit en matériaux provisoires, le collège semble abandonné en cette période de vacances scolaires. La cour étroite de l’école présente de nombreux cassis.

Quelques kilomètres plus loin, au quartier Manguier, le collège Seat of Wisdom. De jeunes responsables de l’établissement sont tenus à l’entrée du collège. Le passage du
délégué départemental des Enseignements secondaires a eu pour effet de les rendre nerveux et quelques peu discourtois. Ils se chargent de rassurer tant bien que mal les
parents déjà soucieux qui ont inscrit leurs enfants dans cette école. « J’ai inscrit mon enfant dans le collège, mais des messieurs ont déjà scellé le bureau du principal en disant que l’établissement doit être en règle pour s’assurer qu’on va le rouvrir d’ici la rentrée », affirme un jeune parent inquiet.

Ici, à défaut de fermer le portail du collège, ce n’est que le bureau du principal qui a été scellé. La raison évoquée est la cohabitation dans l’enceinte de l’école de locataires, qui partagent la même clôture que le collège. Comme cet établissement, neuf autres dans la capitale politique ont été scellés par le délégué départemental des Enseignements secondaires. Sept la veille et trois autres lundi prochain[hier, ndlr] pour terminer, selon le délégué. Les établissements des quartiers Essos et Emana ont également reçu la visite peut-être brusque, mais probable de cette déléga-
tion.

« Nous avons déjà scellé dix-sept établissements d’enseignement secondaire. Les chefs d’établissement ont été avertis. Le non-respect des règles donnant à une institution
d’enseignement la posture de collège serait sanctionné par le scellé dudit établissement. Nous sommes donc en phase d’exécution ». Néanmoins, la régularisation des faits sus-évoqués par des établissements sanctionnés conduit à leur
réouverture immédiate.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP