Mercredi, 21 Février 2018
Accueil quotidien mutations business Entrepreneuriat féminin – Des serviettes hygiéniques pour rendre la femme autonome

Entrepreneuriat féminin – Des serviettes hygiéniques pour rendre la femme autonome

171
- Publicité -

Un séminaire de formation sur le sujet lui est consacré depuis mercredi dernier  à Yaoundé.

Mettre la femme à l’abri du besoin. Tel est l’objectif que se sont fixées les associations partenaires   « Young Women’s Christian Association » (Ywca), et le groupement  de femmes Américaines  de la « Seattle  Limbe Sisters  Cyties Association », (Slsca). Les membres des  deux associations se trouvent au Cameroun  dans le but d’accomplir leur projet social qui vise à éduquer les femmes sur des pratiques qui les concernent. Mieux, les  rendre autonomes. Elles étaient  41 femmes  et  jeunes  filles  prendre part à un séminaire de formation sur l’utilisation, la fabrication et la commercialisation des  serviettes hygiéniques. En partenariat avec  la Ywca, une délégation d’Américaines, d’origine Africaines pour la plupart, regroupées autour de la Slsca sont là pour évaluer  les besoins de la femme et la  jeune fille, à fin de leur apporter un soutien susceptible de les  rendre autonome.

«Nous voulons par ce geste  éduquer les femmes sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène intime. Il s’agit de leur enseigner comment se garnir, leur apprendre à fabriquer leurs propres serviettes  et  surtout, les  rendre autonomes  en leur offrant  cette formation  génératrice de revenus», explique  Shawn Simmons, formatrice au sein du projet. « On aurait pu leurs envoyer de l’argent ou encore leurs offrir des serviettes hygiéniques après fabrication depuis  les Etats-Unis,  comme  nous l’avions  fait par le passé. Mais sur la demande de Ywca  Cameroon, nous avons pensé qu’il  était  important de former les jeunes camerounaises à la fabrication de ces serviettes, ce qui  permettra  qu’elles soient  à l’abri du besoin  et, par ce fait, rendre ce projet durable», explique Lurachelle Brim Atkins, présidente de Slsca.

Une attention appréciée par les bénéficiaires. « Nous voulons remercier les dames de la Ywca et de la Slsca pour tout ce qu’elles font pour nous. Car, nous sommes déjà capables de nous prendre en charge. Je suis capable de fabriquer des serviettes hygiéniques. Je pense multiplier ma production et établir un réseau de vente pour me faire de l’argent», jubile Christelle K, bénéficiaire de la formation.

La formation s’étendra  jusqu’au 19 décembre prochain, avec comme  cible entre autres, les  jeunes filles des collèges et lycées.

Eddy Armand Matchouako

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP